Point de honte à ne pas rouler à moto en hiver ! Ca n’est effectivement pas la période la plus propice pour profiter à fond de sa machine ! Cependant, honte à toi si tu décides de remiser ta moto au placard sans tenir compte des conseils listés ci-dessous !

#1 Quand l’hiver approche, la vidange s’impose

Une huile sale qui stagne dans le moteur pendant plusieurs mois, c’est pas dingue pour la santé de ce dernier. Alors, on profite de cette petite trève pour procéder à la vidange.
Bon, après, si tu es du genre très précautionneux(se) à faire ta vidange régulièrement, ton huile doit être relativement propre. Contente-toi de faire ta vidange à la sortie de l’hiver.

#2 La batterie, complice des démarrages ratés

Comment foirer ton début de saison, une fois les beaux jours revenus ? Ne pas cajoler ta batterie comme il se doit quand l’hiver s’installe.
Si tu es équipé(e) d’un chargeur intelligent, laisse ta batterie branchée tout l’hiver. Sinon, enlève ta batterie, charge là à fond, stocke là au chaud chez toi. A la fin de l’hiver, refais une charge complète et remets là en place. Elle est normalement prête à repartir !

On fait un point spécial batterie de moto dans cet article. Ca peut très certainement t’aider à hiverner correctement ta moto !

#3 Un gros coup de chiffon… et pas que !

Le ménage de printemps, c’est en hiver qu’il se fait ! Ne laisse pas la crasse / la rouille causer du tort à ta moto. Lave ta moto, nettoie ta chaîne, graisse-là et prends soin de toutes les petites pièces qui demandent ton attention : graisse les parties métalliques, lustre ta carrosserie, regonfle tes pneus…

#4 Préserve ton pot de l’humidité

Il paraît que l’humidité peut causer du tort à ton pot d’échappement. Pour éviter ça, bouche ton pot à l’aide d’un sac plastique et d’un élastique.

#5 Le réservoir… A remplir ou à vider ?

On lit un peu partout qu’il y a une distinction à faire entre le moteur à carburateur ou celui à injection. L’un devrait voir son réservoir vidé, l’autre, rempli à ras-bord. Selon nous, tous les réservoirs devraient être remplis avant l’hivernage. Un réservoir vide provoque la sécheresse des joints de l’ensemble du circuit qui, une fois la moto remise en route, peuvent craquer à la moindre sollicitation.

Notre conseil est donc le suivant : au moment de l’hivernage, fais ton plein, voilà tout.

#6 Un nid douillet pour ta bécane

Préfère la stocker à la verticale (béquille centrale ou d’atelier sont tes meilleurs alliées) et procure toi une bâche pour éviter l’accumulation de poussière ou autres fientes d’oiseaux.

#7 Ne touche pas à ton assurance !

S’il est tentant de baisser ses garanties pendant l’hiver pour payer moins cher ton assurance, sache que c’est une mauvaise idée et ce, pour 2 raisons :

  • les économies réalisées seront vraiment minimes
  • en cas de dommage (chute, incendie…), ne compte pas sur l’assurance de ta maison pour couvrir les frais occasionnés sur ta moto. Ça ne marche malheureusement pas comme ça.

✌️✌️✌️

As-tu d’autres conseils concernant l’hivernage moto ? On est curieux d’en savoir plus ! Dis nous tout en commentaire !