Ça semble anodin et pourtant ! Graisser sa chaîne moto est à la fois une étape simple mais pourtant charnière (permets-nous l’expression) de l’entretien de ta moto. Négliger l’entretien de ta chaîne, c’est presque aussi bête que partir en vadrouille sur la réserve. C’est pas dramatique mais tu vas le regretter un jour ou l’autre !

Quand graisser ma chaîne ?

« Tous les 400 à 500 km » : c’est la réponse qui semble revenir assez régulièrement. Selon nous, la périodicité de graissage d’une chaîne de moto ne se mesure pas en km… ça serait trop simple ! Tout dépend de la façon dont tu roules, du type de route que tu empruntes, de la météo…
Sache par ailleurs que si tu vois que ta chaîne a besoin d’être entretenue (dépôt noir, aspect « sec »…), c’est que tu as déjà trop attendu ! En clair, une chaîne ça s’entretient régulièrement. D’autant plus si tu as la déveine de sortir sur route mouillée. La graisse disparaît alors au bout de quelques centaines de kilomètres seulement !

Avant ou après avoir roulé ?

Occupe-toi de ta chaîne après ta balade, pas avant. Ainsi, la transmission sera chaude, ce sera plus facile de la nettoyer. Par ailleurs, la graisse neuve rentrera d’autant mieux entre les maillons.
Si tu choisis de la graisser avant, la graisse n’aura pas le temps de prendre et risque d’être projetée sur la route et sur ta moto dès que tu vas commencer à rouler.

Quelle graisse choisir ?

Les graisse en spray sont les plus faciles à utiliser. Elle sont souvent légères et fluides. Elles nécessitent toutefois des graissages plus réguliers.
Les graisses épaisses nécessitent moins de graissage. Elles peuvent par conséquent sembler attractives mais attention : elles se salissent facilement. Des particules abrasives vont venir se coller à ta chaîne et se loger entre les maillons. Pas top.

La graisse moto Ipone Careline, par exemple, est largement répandue dans la communauté motarde.

Tu as un avis sur cette graisse ? Tu connais d’autres graisses à chaîne moto que tu recommanderais ? Dis-nous tout en commentaire !

Comment graisser ma chaîne moto ?

1. Nettoie ta chaîne

Certains diront que c’est inutile mais dis-toi bien que c’est encore plus inutile de graisser par dessus la crasse. Tu lustres pas ton réservoir sans l’avoir nettoyé avant, si ? Voila.
Si tu as de la crasse sur ta chaîne, utilise du WD40 et frotte avec un chiffon et/ou avec une brosse à dent en nylon.
A la fin de l’opération, passe un doigt sur ta chaîne. Ton doigt doit alors rester immaculé… ou presque !

Quoiqu’il en soit, n’utilise pas de solvants ! La tentation est grande, ça nettoie super bien. Mais ça assèche les joints toriques et ça accélère le vieillissement de ta transmission. C’est quand même bien dommage.

2. Lubrifie ta chaîne

Dans la main gauche : ton spray de graisse.
Dans la main droite : ton chiffon qui va éviter que tu mettes de la graisse partout.
(Rien ne t’empêche de faire le contraire. Nous adoptons le point de vue d’un gaucher, ici, de toute évidence !)
Maintiens le chiffon sous la chaîne et graisse par dessus. Fais tout le tour de la chaîne comme ça.
Astuce : avant de commencer à graisser, cherche le chaînon fermoir de ta chaîne et commence à graisser à ce niveau-là. Ceci te permettra de savoir quand tu auras fait tout le tour de la chaîne !

Graisse toujours par l’intérieur de ta chaîne, c’est à dire du côté où les pignons de la couronne « rentrent » dans la chaîne. Avec la force centrifuge, la graisse va se repartir correctement sur l’ensemble de chaque chaînon.

Je n’ai pas de béquille centrale

Hé oui, pour parcourir l’ensemble de ta chaîne, il va bien falloir faire tourner cette roue arrière… Comment faire si ta moto n’est pas équipée de béquille centrale ?

Trois possibilités :

  • Pendant que tu graisses ta chaîne, un pote à toi fait avancer la moto progressivement. Pratique… Si tu as un pote sous la main !
  • Tu t’équipes d’une béquille d’atelier, pour une trentaine d’€, sûrement moins sur le Bon Coin. Prends garde à ne pas faire tomber ta moto si tu manipules la béquille d’atelier pour la première fois !
  • Tu fais toi-même avancer ta moto petit à petit, après chaque coup de graisse… Courage !

Tension de la chaîne

L’entretien de ta chaîne est le moment opportun pour vérifier la tension de celle-ci. Tu as normalement appris au permis à vérifier la tension de ta chaîne. Prends ta clef de moto, applique la sur ta chaîne, là où elle est le plus « lâche ». Appuie dessus. Passe la maintenant en dessous. Force vers le haut.
Il faut que ta chaîne présente un battement de 25 à 35mm entre le haut et le bas. Cette fourchette est large car tout dépend de ton modèle de moto. On ne parle même pas des moto cross dont la chaîne peut constamment paraître détendue.

Quoiqu’il en soit, si le débattement est trop important, il va te falloir retendre ta chaîne. Ceci fera l’objet d’un prochain article !

Tu as d’autres astuces concernant le graisse de la chaîne de ta moto ? Les commentaires sont là pour ça !