“Les motards ont la chance de bénéficier d’un antidépresseur aussi sain que performant : ne l’oublie jamais ! “

#1 Bichonner sa belle, elle nous le rend bien

Sans vouloir tomber dans les clichés de mauvais goûts, un intérieur soigné n’aura jamais autant de valeur à nos yeux qu’une carrosserie rutilante. Sans faire de nous des beaufs de la première heure, on apprécie mieux sa moto quand elle est propre.
Une chaîne nettoyée, des jantes dégraissée, une bulle démoustiquée : on se sent mieux sur ses pneus, non ?

#2 Passer sous un tunnel, ou comment tester la sonorité de son pot

On nous considère souvent comme des brutes, on nous juge et on nous insulte : tout ça n’est qu’incompréhension. Un motard qui ouvre un bon coup dans un tunnel cherche à se rassurer sur la qualité du pot qu’il vient de s’offrir : une belle sonorité, c’est (souvent) signe de qualité ! ‘faut dire qu’une bonne ligne, ça coûte un bras. Si les motards en font une telle obsession, c’est parce qu’outre la sonorité, les performances y sont souvent étroitement liées ! Laissons les motards profiter de ce court instant de bruyant bonheur !

#3 Remonter les files de voiture, entre joie et énervement

C’est indéniable, remonter une file de voitures arrêtées sur 2km, ça fait gagner beaucoup de temps. On ne peut s’empêcher de jubiler en pensant à ces automobilistes coincés là pour les 45 prochaines minutes si tout va bien. Si le malheur des caisseux fait parfois le bonheur des motards, il n’en demeure pas moins que ce genre de situation peut laisser un goût amer : dans le cas d’un déboîtement impromptu, juste sous son pneu avant, par exemple. Alors même si c’est excitant, on reste prudent : la remontée de file ok, mais pas à plus de 50km/h ! Et on lésine pas sur les clignos et autre appels de phare pour se signaler. Enfin, on oublie pas que si c’est toléré depuis que le monde est monde, rien de tout ça n’est légal.

#4 Se saluer entre motard

Ca, c’est le rêve de tout motard depuis nos premières heures à tourner autour des plots de l’auto-école ! Qui n’a jamais ressenti cette fierté bien légitime de se faire saluer sur la route pour la première fois, comme un vrai motard ? Alors, ok, “ça se perd” diront certains d’entre vous. Mais on peut pas s’empêcher d’être heureux quand le salut est franc et réciproque : la solidarité motarde existe encore ! Et avoue que ça, ça te fait sourire sous ton casque !

#5 Voir sa bande de peur rétrécir

La bande de peur est au motard ce que le mètre étalon est au système métrique. C’est la seule échelle permettant de jauger réellement du niveau du motard. Tu trouves qu’on exagère ? A peine !
Que celui qui n’a jamais discrètement reluqué les bandes de peur de cette magnifique Panigale V4 garée devant le relais motard nous jette le premier slider !
Les motards cherchent constamment à améliorer leur conduite et à progresser… On va pas se mentir : voir la gomme de plus en plus usée est un bon indicateur de performance.

#6 Programmer la prochaine virée entre potes

Balade, week-end, rasso… Les motards ont toujours plein d’occasions de se retrouver et/ou de rouler ensemble.
“Les beaux jours sont de retour : on va rouler ?”
“On se retrouve tous chez Fred pour mater le GP, ça te dit d’y aller à moto ?”
“J’ai découvert (grâce à Liberty Rider) un spot pour les amoureux de virolos, je t’y emmène le week-end prochain ?”
“Allez, derniers jours de beau temps, on va rouler ?”
“Tu viens au Noël des motards ?”
“Oh non, on pourra pas se garer… On y va en moto ?”
Bref, tu l’auras compris, un jour = un prétexte pour aller rouler. C’est ça, être motard !

#7 Equiper sa belle, pour la rendre… toujours plus belle !

L’achat d’une moto ne s’arrête pas à l’achat de la moto. Il inclut toute sortes de dépenses toutes plus ou moins… justifiées 😉
Alors oui, tu as déjà des cligno mais non, ils ne sont pas aussi performants que ces cligno Rizoma à 90€ la paire.
Bien sûr que tes jantes sont piquées, il est grand temps de te payer une nouvelle peinture, hors de question de continuer de rouler avec ça !
Evidemment que ton freinage manque de mordant, tu dois impérativement investir dans cet équipement Brembo, il en va de ta sécurité !
Tu l’auras compris, toutes les excuses sont bonnes pour continuer d’améliorer les performances et le design de ta moto, encore et encore… C’est aussi pour ça que c’est cool, la moto : pimper une seule machine pourrait t’occuper une vie entière tellement les possibilités d’amélioration sont nombreuses !

#8 Le bonheur au bout de la clef

Quand ça va pas, que ton moral est au plus bas, tu n’as qu’une choses à faire : mettre le contact et partir rouler.
Les motards le savent : pour se vider la tête, commençons par vider un réservoir. Rouler uniquement pour le plaisir de rouler, en solo ou à plusieurs, c’est un bon moyen d’oublier ses tracas ou de faire le point sur une situation épineuse. Les motards ont la chance de bénéficier d’un antidépresseur aussi sain que performant : ne l’oublie jamais !

#9 Penser à sa future bécane

Si faire des infidélités à ta belle te semble impensable au premier abord, avoue que tu te verrais bien au guidon de cette petite Speed Triple qui te fais de l’oeil depuis quelques mois…
La vie est bien faite : rien ne t’empêche de demander un petit essai en concession. Allez, fais-toi plaisir : va l’essayer !
Au pire, tu es déçu(e). Tu cesseras donc de fantasmer sur d’autres au guidon de ta belle. Au mieux, tu es séduit : l’heure est venue de faire un choix… ou de faire un peu de place dans le garage 😉

#10 Entendre que sa moto est belle

Ah l’égo des motards… Une sciences bien particulière ! Tu vois de quoi on parle ? Mais si, tu connais : c’est cette petite poussée d’adrénaline qui pousse un motard à prendre la roue d’un de ses collègues pour prouver que lui aussi, peut négocier cette épingle à fond de 3…
Mais là où l’égo des motards est le plus satisfait, c’est lorsqu’on lui dit que sa moto est belle / bien retapée / bien conservée… Là, sois sûr que le motard fait un triple salto arrière dans sa tête ! Bien évidemment, il ne laissera rien paraître… En attendant, tu sais comment rendre un motard heureux !

✌️✌️✌️

Alors, est-ce que tu te reconnais en tous points ? 😉
Si d’autres choses te rendent heureux dans ta vie de motard, partage ton bonheur avec nous en commentaire !