Éviter un accident moto en hiver : toutes nos astuces

Il n’y a malheureusement pas de recette miracle pour éviter un accident en moto en hiver mais la team Liberty Rider souhaite malgré tout vous donner ces quelques petits conseils (testés et approuvés par la team Liberty) mais également par des professionnels du monde de la moto.

éviter un accident en moto en hiver– On résume en bas de page –

Préparez votre moto pour l’hiver :

On n’y pense pas forcément, mais la moto peut avoir son rôle important dans la sécurité en hiver.

Faire chauffer les pneus de la moto

Un pneu froid, aussi haut de gamme qu’il soit, aura toujours moins d’adhérence qu’un pneu chaud. Un pneu chaud, c’est quoi ? C’est un pneu qui a roulé, voilà tout. La gomme est donc plus molle en surface, ce qui augmente l’adhérence du pneu sur le bitume. Pour chauffer votre pneu, démarrez doucement. Puis alternez accélérations / freinages un peu appuyés. N’y allez  toutefois pas comme des bourrins : le but ici est d’éviter un accident en moto en hiver, pas de le provoquer ! Et par ailleurs… Le respect de la mécanique, ça n’a pas de prix (surtout au moment de la révision !).

Donne ton avis : et les zigzags pour chauffer tout la bande de roulement du pneu, on approuve ou pas ? Dans la team, on est clairement contre : une petite courbe mal négociée avec des pneus froids et un motard encore engourdi, c’est le tapis quasi-assuré (sans parler des facteurs pluie, plaques d’égouts, bandes blanches et autres pièges à motard).

Et les premiers commentaires semblent bien à l’unisson, la forme des pneus d’une moto ne lui permet pas de chauffer en faisant des zigzag. Après si cela vous permet de fausser votre « bande de peur », on comprend 😉

En parlant de pneus…

… Si vous optiez pour des pneus hiver ? Enfin, des pneus route, plus précisément ! Dans le paragraphe précédent, nous parlions de « température du pneu ». Qu’en est il ? Un pneu sport, à la gomme tendre donc, est au mieux de ses capacités techniques lorsqu’il atteint une température comprise entre 80°C et 120°C. C’est Motoservices.com qui le dit ! Difficile d’atteindre ces températures lorsque le bitume est à 0°C ou moins… Pour éviter l’accident en moto, un pneu route est capable d’atteindre rapidement sa température « de croisière » même lorsque tes pieds commencent à bleuir à cause du froid. Bel exploit, n’est ce pas !

Des optiques propres, en bon état et qui fonctionnent

(Oui, on a encore des restes du permis)

L’hiver, c’est quoi ? Outre le froid mordant qui nous étreint dès qu’on passe la première, c’est aussi un soleil qui se lève plus tard et qui se couche plus tôt (le veinard). Ceci se traduit concrètement par une augmentation des trajets que vous ferez à la lueur de vos phares. Pour bien voir mais surtout pour être vu (la quête ultime de tout motard), veillez à ce que vos feux de croisement, de route, de stop, et autres clignotants fonctionnent parfaitement.

 

Bien s’équiper pour traverser l’hiver : indispensable !

Une fois que la moto est prête, c’est au pilote de se préparer, car après tout, c’est notre confort.

Gare à la buée sur le casque !

La buée, c’est l’ennemi numéro 1 casques et des lunettes en hiver. Les écarts thermiques ont souvent raison de la visibilité des motards. Pour lutter contre ça, le pinlock sera votre fidèle allié (s’il n’est pas installé d’origine sur votre casque). Le Pinlock, c’est quoi ? C’est une membrane transparente qui viendra se placer sur la face arrière de votre visière en enfermant une fine couche d’air entre les deux. L’air est isolant ! (c’est le cours de sciences by Liberty, ne nous remerciez pas) Ainsi, pas de choc thermique et, par conséquent, pas de formation de buée 🙂

De la mousse à raser permettrait de se passer du Pin-Lock ! Oli dit tout dans les commentaires.

 

Un chauffage embarqué sur la moto ?

Passez au chauffage électrique ! Si nous n’avons pas la chance d’en disposer sur nos motos, nous pouvons l’avoir à même le corps ! Veste chauffante, semelles chauffantes, gants chauffants (les gants Racer de chez Motoblouz font parfaitement le job) et même pantalons chauffants… Finies les jambes qui claquent contre le réservoir à cause du froid ! #çasentlevécu
Certes ceci viendra gonfler votre budget moto mais pensez au plaisir de rouler (presque) comme en été… Mais en plein hiver !

 

Liberty Rider, évidemment !

Liberty Rider vous assure d’être assisté en cas de chute, vous rassure et rassure vos proches. Ils doivent se faire d’autant plus de soucis en hiver.
Rouler avec Liberty, c’est de la sérénité pour eux et de la sécurité pour vous !

 

Pas très cher : le papier journal dans le manteau

Le saviez-vous ? Le meilleur isolant, c’est l’air ! Idéal pour les longs voyages, comme il est dit en commentaire, avoir du papier journal dans son manteau permet de s’isoler du froid. En plus ça ne coûte rien : sûrement l’équipement moto qui est le moins cher, avec Liberty Rider.

 

Méga tuyau : des rislans ou colsons dans le coffre :

S’il a neigé et vous devez absolument prendre la moto, fixez des rislans autour de vos pneus ! Cela créé des chaînes à neige de fortune mais permet d’avancer doucement dans la neige, évite de patiner. Merci pour les tuyaux en commentaire !

 

Comportement sur route

En hiver, ralentissez. Pas la peine de vous expliquer comment ni pourquoi, ça tombe sous le sens : lorsque vous vous déplacez par temps froid, les températures se font plus fraîches que si vous restiez arrêtés. Ainsi, et selon Moto-net.com, si la température ressentie à l’arrêt est de 0°C, elle peut chuter jusqu’à -10°C en roulant à 90km/h. On persiste et signe : en hiver, ralentissez.

Veillez également à garder les distances avec les véhicules qui vous précèdent. Non, ce n’est clairement pas une évidence pour tout le monde, détrompez-vous ! En hiver, la route est potentiellement gelée, l’adhérence de vos pneus et par conséquent le freinage n’en sont que plus imprévisibles. Avec des distances respectées, voire augmentées, vous diminuer le risque de collision ou de tout autre accident en moto.

Evitez les zones d’ombre ! Ou prenez garde lorsque vous en traversez une ! Le soleil ne pouvant réchauffer le revêtement, celui-ci a d’autant plus de chances de s’être mué en véritable patinoire ! (même si, visuellement, on parierait que non !).

 

Conclusion :

Il te faut une moto bien chaussée, un équipement chaud (et/ou chauffant si possible) et complet. Aussi, roule prudemment : il y a encore plus de risques liés au froid. En commentaire, tu trouveras plein d’autres conseils de motards aguerris

 

Bonne route ✌

 

D’autres idées ? Dis-nous en commentaire ce que tu fais pour bien passer l’hiver à moto ou scooter !

42 réponses sur “Éviter un accident moto en hiver : toutes nos astuces”

  1. Encore une chose. Les poignées chauffantes c’est mieux que rien mais privilégiez les gants chauffants.
    D’une part, les poignées chauffantes ne chauffent que la paume des mains (et c’est surtout le dos de la main qui « prend cher) et d’autres part, l’extrémité des doigts ne touche jamais la poignée… les extrémités ne sont donc pas chauffées et le froid rentre par là !!!
    Dernière petite ASTUCE..pour éviter la transmission du froid par le métal, mettre des tubes en mousse sur les leviers d’embrayage et frein. On les trouve chez Dafy pour 4.5€ (https://www.dafy-moto.com/couvre-levier-mousse-dafy-moto.html).
    Et pour ceux qui sont dérangés (feeling) par la grosseur des leviers avec les mousses, ils peuvent utiliser de la gaine thermorétractable (c’est très fin mais ça isole aussi)
    Soyez prudent… vous êtes le seul maître à bord après Dieu :o)

    1. Très juste !
      Merci pour ces retours super utiles que l’on ajoutera sans aucun doute à l’article 😎
      Tubes ou gaine thermorétractable très malin !
      ✌✌

  2. Super tous ces retours d’expérience de roulage en hiver! Je suis binocleux comme Oli81 et j’ai résolu le problème de la buée sur les lunettes en prenant des lentilles de contact jetables. Du coup, avec la Pinlock sur l’intégral je n’ai plus de souci de buée. Vous pouvez mettre les lentilles dès le matin et ne les enlever que le soir, une fois rentré à la maison. Autre avantage, plus besoin de retirer ses lunettes pour mettre ou enlever son casque, pratique quand on doit s’arrêter et repartir souvent dans la journée!

    1. Hello Marc,

      Merci pour ton retour d’expérience,
      En effet les lentilles c’est le top, si on peut en porter et se passer des lunettes ça change la vie !
      Profites-en bien

  3. Salut a tous super article , plein de bon conseil , je roule aussi toute l année en moto , gants Gore-tex , cache coup , double peau pour conserver la chaleur corporelle , et quand il fait vraiment froid je roule avec ma combinaison de pluie de marque HeinGericke qui est un très bon coupe vent. Franchement c’est top . Big V a tous . Attention sur la route .

    1. Hello Eddy !
      Merci pour ton retour,
      Bonne route à toi,

  4. John-john38 dit :

    Bonjour

    Petite astuce j’ai installé une prise 12v du genre allume cigare sur le carénage à côté de mon reservoir et j’utilise un tapis chauffant pour siège de voiture sous le blouson ça fonctionne bien vu la souplesse du produit et pour éviter que votre intimité descende à un stade humiliant il est simple de le faire descendre un petit peu 😉

    1. Ahahaha !
      Excellent John, on partage l’info à l’équipe si ça peut sauver des intimités 🤣✌

  5. Dans les commentaires laissés, un seul a parlé du papier journal pourtant indispensable !!! Utilisé depuis…. longtemps, c’est un vrai coupe froid pour les genoux et les tibias. Les blousons et autres vestes ayant bien évolué, je n’en mets plus en plastron.
    Il va falloir que j’essaie la mousse à raser sur les lunettes, parce que point de salut pour les « binocleux » : c’est pourquoi je garde la barbe en hiver, obligé de rouler écran entre-ouvert. Parce que si le Pinlock est efficace, écran fermé, nous avons de la buée sur nos carreaux.

    Merci à tous pour vos trucs hivernaux et prudence à toutes et tous !

    1. Bonjour Philippe,
      Ah oui le journal !
      Merci pour ces retours,

  6. Bonjour,

    de bons conseils toujours utiles à rappeler, j’ajoute un équipement goretex, veste, pantalon bottes et gants, ainsi que de bonnes pelures qui gardent la chaleur et évacuent la transpiration.
    Et depuis l’an dernier j’ajoute sous ma selle des serre cables au cas ou je serais coincée par la neige.
    Bonne journée à tous

  7. Xavier CHAUBET dit :

    Super 👌 reportage sur le roulage en hiver. Il y a plein de choses intéressantes à retenir, notamment la chauffe des pneus, également des disques de freins, et aussi la protection contre le froid. Merci et bonne continuation.

  8. Super pour toute ses infos
    J’en retiendrai une qui me bleufe c’est les colsons sur les pneus par temps de neige vraiment très bonne idée et merci à tous pour ses bons conseils ✌️

  9. J’ai omis un détail important. Rouler frigorifié est dangereux car les réflexes sont altérés.
    Et pour lutter contre le froid il ne suffit pas d’avoir les vêtements (je parle des non chauffant) les meilleurs du marché….Faut-il encore savoir les utiliser !!!
    Un bon vêtement non chauffant ne crée pas de chaleur. Il empêche simplement les échanges entre l’extérieur et l’intérieur. Alors mettre des mains froides dans des gants froids ne vous permettra pas d’avoir chaud. Evitez donc de laisser vos gants,pulls etc.. dans le top case de votre moto et dans la mesure du possible, évitez de vous équiper dehors à côté de votre machine.
    Pour ma part, je m’équipe complètement (veste fermée, tour de cou, gants, casque) à l’intérieur (appartement, allée d’immeuble, resto). Arrivé à la moto, je n’ai que la clé en main pour mettre le contact et partir. Et je reste au chaud pendant un sacré bout de temps

  10. Larue romain dit :

    Merci pour ses conseils car je suis un motard débutant car ses mon premier hiver en moto

    1. Hello Romain !
      Bonne route pour ce premier hiver,
      Prudence,

  11. Toujours de bon conseil en plus d’être ange gardien vous amélioré notre quotidien et chercher toujours plus.merci les gars.vive la moto

  12. Je roule également toute l’année (environ 1100km/mois en hiver). J’ai une brel dédiée à l’hiver (une XT660R, trail. léger, maniable, pas trop puissant). Je chausse les seuls pneus hiver que je connaisse pour moto (Heidenau K60 scout. Ils font bien le job).
    Et je dévisse légèrement les commodos gauche et droit, afin qu’en cas de chute, ils tournent sur le guidon. Ainsi ca m’évite de casser le levier de frein ou d’embrayage ou les rétroviseurs.
    J’ai même installé des rétroviseurs Doubletake (https://ixtem-moto.com/home/advancedSearch?searchInput=doubletake)…. mon dieu qu’c’est moche mais c’est incassable :o)
    Pour les vêtements:
    Jambes: pantalon de ville (ou de moto) + sur pantalon doublé (si possible coqué)
    Buste: comme les oignons… multi-couche AMPLE. En fait, 4 couches (t-shirt, pull, veste et sur-veste de pluie). Ainsi je peux m’adapter entre les -10°C du matin et les 8° du milieu de l’après-midi
    le cou: un tour de cou normal + 1 tour de cou en windstopper/laine polaire
    les mains: gants chauffant, c’est la vie (c’est cher mais aucun de regret à avoir). J’ai abandonné les manchons type scooter car trop de temps pour sortir le « train d’atterissage » en cas de gamelle.
    Pis le reste, c’est dans la tête…… faut se dire que ça glisse pas tant que ça ;o))))
    GAAAAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    1. Hello Manyck !
      Merci pour toutes ces astuces 🙂

      Une moto pour l’hiver c’est le rêve aha
      Malin de dévisser les comodos en effet !

      Un équipement des plus complets 😉
      Certains de l’équipe ont des gants ou poignées chauffants et ils disent pareil aha.

      Merci pour ton retour!
      V

  13. Un bon équipement est également indispensable !
    Roulant toute l’année (certaines années jusqu’à -15°C), il est impératif de prendre en considération le phénomène de refroidissement éolien.
    Par exemple rouler à 80km/h par 0°C équivaut à une température ressentie de -10°C (cf. tableau : https://sites.google.com/a/cssmi.qc.ca/spf/refroidissement-eolien).
    Il faut donc savoir adapter son équipement aux températures (et à la météo) et au temps de trajet.
    Personnellement, j’utilise des produits chauffants de la marque Gerbing (https://gerbing.eu/fr/) que l’on peut commander en ligne ici : https://geared.fr/

    1. Bonjour Olivier !
      Merci pour ces commentaires très intéressants, je ne connaissais pas l’alternative au Pinlock par la mousse à raser ! A tester 😉

      Ensuite, l’équipement joue pour beaucoup en effet, il faut y mettre le prix et ça pique!
      Bonne journée et bonne route!

  14. Oli Quatrevingtun dit :

    Un des gros problème en hiver, c’est le manque de visibilité dû à des journées plus courtes, des conditions météo plus froides et plus humides (pluie, brouillard…) et donc de la buée à l’intérieur de la visière.
    La solution idéale, comme le préconise votre article, est la visière Pinlock… mais dans le cas où il n’existe pas de visière Pinlock disponible pour votre casque (ce qui est mon cas), la solution pour ne pas avoir de buée est très simple :
    1/ Vous démontez votre visière
    2/ Vous la nettoyez bien (intérieur/extérieur)
    3/ Vous étalez délicatement de la mousse à raser sur la face intérieure avec un chiffon doux ou de l’essuie-tout.
    4/ Essuyez l’excédent et nettoyez à sec (ne pas rincer).
    5/ Remontez votre visière… il n’y aura plus de buée !
    Tuto ici : https://www.youtube.com/watch?v=gCnOwfPKKS0

  15. François dit :

    A ce bon article j’ajouterai qu’une des choses le plus à redouter l’hiver dans les régions agricoles et humides sont les plaques de boue laissées par les tracteurs en plein virage…
    L ‘été ca va, elles sont sèches, mais l’hiver ou tout est trempé pendant des semaines, il est facile de se faire surprendre par la traitrise de ces peaux de banane terreuses.
    Normalement on doit laisser la route dans l’état dans lequel on l’a trouvée et la responsabilité épandeurs de boue peut être engagée en cas d’accident.
    Perso, l’ hiver j’évite au maximum le réseau secondaire pour éviter ce genre de mauvaises rencontres qui sont légions.

    1. Bonjour François!
      Merci pour ce retour très intéressant. En effet, il faut y penser !
      Idem pour la route en forêt avec les tas de feuilles/mousse..
      Bonne route !

  16. Ankoù Spirit dit :

    Bonjour,
    L’hiver quelques Rislans électriques assez gros pour faire le tour de vos pneus vous éviteront de « ramer » 2 heures pour faire 15km sur 18 cm de neige… Surpris par la neige les « mains vide » et en Harley je vous assure qu’on rigole pas des masses, à ce niveau là, la moto ne tient plus la route mais elle tiens toute la route… Donc maintenant c’est rislans en guise de chaîne dans le pire des cas et cela vous permettra de rejoindre vous destination et/ou un lien sur 😉

    1. Hello Alexandre!
      Super utile ! Merci pour le tuyau
      Bonne route

  17. Allemann dit :

    Bonsoir roulant toute l’année je voulais savoir se que vous entendez par pneu route?
    Merci du fond du sélecteur ✌

    1. Bonjour Allemann,
      On en parle sur le paragraphe en question est c’est détaillé dans l’article de Motoservices, un pneu route est un pneu classique, non « sport »/tendre, qui répondra donc mieux à températures basses.
      Comme indiqué, pour qu’un pneu sport réponde, il doit être chaud, mais pour chauffer, c’est plus compliqué quand le sol est à 0°C .
      Bonne route

  18. Arnal'O'Mallet dit :

    Les zigzags pour chauffer les pneus : Totalement inutile. Les pneus sont conçus pour que la chaleur prenne de la bande centrale vers les bords du pneu. En zigzaguant tu n’es pas suffisement longtemps sur le bord pour faire chauffer. Autant se retenir de faire le con un p’tit kilomètre pour en profiter en toute sécurité ensuite.
    Le chauffage je confirme. Que se soit en gants ou en poignées, ça m’a sauvé les doigts de nombreuses fois.

    Et si jamais il neige, des coleson sur les pneus et hop c’est repartit !

    1. Hello Arnaud,
      Merci pour ton retour, on est d’accords 😉
      Oui les gants c’est un budget à débloquer mais que l’on ne regrette pas 😉
      Bonne route !

  19. Perez Chris dit :

    Tout est dit, bravo et merci.
    J’ajoute si vous permettez, sur autoroute on arrivera à monter la température des gommes. En revanches c’est celle des freins qui descend par manque d’utilisatIon. Humide, pluie ou grand froid pensez à faire lécher vos freins régulièrement et surtout avant de stopper, pour les remettre en température de service. Un grand coup de frein d’urgence sur disque froid c’est l’eclatement du disque Quasi assuré.
    Pour s’habiller, inutile d’rmpiler Des couches qui gênent a la manœuvre. Vêtement type gortex ou polaire très près du corps. Garde bien la chaleur et favorise la circulation, donc le maintien de la chaleur interne.
    Idéalement un pull en cashmire par dessus
    C’est très très chaud, très souple et léger à porter et fin. Pas de grosse épaisseur sous le blouson et sa doublure.
    Si vous craignez vraiment d’avoir le froid sur un long voyage alors ajouter à tout des journaux papiers type dépêche un peu partout.
    Une bonne cagoule dans le casque, un bon casque avec un joint de visière en bon état.
    Perso des gants chauffants puissants en 12 v batterie sur gants pendant 1’15  a 1’30 où connectés moto en filière et le c’est presque brûlant si on n’est à -5 minimum et teste jusqu’a -17….. des vrais pantoufles. Existe aussi gilet chauffant connecté aux gants, sous pantalon chauffant connecté au gilet, chaussettes connectées au pantalon. Une seule prise d’alim pour tout.
    À ce stade c’est road trip en Sibérie
    Important D’etre À l’aise en hiver, détendu par crispé par le froid.
    S’zrreter Souvent pour pisser et marcher….
    Les pneus, légèrement sous gonflés pour les obliger à monter plus vite en température et plus grande surface de grip.
    Fruit de mon expérience amha

    1. Bonjour Chris,
      Merci pour ce retour plus que complet!
      (Bien entendu, on vous permet, nous sommes très ouverts à l’échange entre motard(e)s !)

      Je vais compléter l’article avec ces détails très utiles aux motards.
      Belle journée à vous,

  20. Pour plus de précision la température chutte de 1° tout les 10 km /h donc a 90 on perd 9° et a 130 13° pour les pneus faire des gauche droite ne chauffe pas les pneus de moto car ils sont rond inversement au pneus de voiture qui ont un profil en U voilà merci

    1. Hello Jeremy,
      Merci pour ce goût du détail !
      Vous rejoignez donc notre avis chez Liberty Rider, les zigzags sont inutiles 😉
      Bonne journée à vous et bonne route,

  21. Attention au vent en rafale, aux zones sans haies ou aux troués dans les haies qui génèrent des turbulences qui peuvent surprendre. Attention aussi aux effets de « cisaillement » des vents lors du passage d’un camion en contresens qui coupe donc les effets du vent, mais créé ainsi un effet d’aspiration. Toujours adapter sa vitesse aux risques de perte de contrôle.

    1. Bonjour Cornuau,
      Merci pour l’ajout, je vais insérer ce rappel dans l’article aussi.
      Bonne route !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *