Comment faire sa​ purge de frein moto ?

V à toi, motard ! Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons faire une petite révision sur le liquide de frein. Comme tu le sais, ce liquide est indispensable dans le système de freinage. Un liquide de frein de qualité est à la fois incompressible et doit résister à la chaleur. Du fait de son importance, il faut procéder régulièrement  à la purge frein moto. Changer son liquide de frein régulièrement te permets de garantir ta sécurité sur la route.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de se rendre dans un garage pour faire sa purge de frein. Avec les bons outils et les bons gestes, tu peux le faire à la maison… comme un pro.

En quoi consiste la purge de frein ?

La purge de frein d’une moto consiste à remplacer le liquide de frein vieux ou usagé avec un liquide neuf. Durant cette opération, on élimine aussi les bulles d’air qui se trouvent dans le système de freinage. Il est nécessaire lors de la purge d’éliminer les bulles d’air qui se sont formées, car ces dernières lorsqu’elles se mélangent au liquide de freinage neuf, l’usent rapidement. Conséquence, tu seras obligé de changer plus fréquemment le liquide de frein.

Quand changer le liquide de frein ?

Il existe quelques signes indiquant qu’il est temps de changer le liquide de frein. Par exemple, lorsque tu constates que le freinage devient difficile ou lorsque tu entends une sorte de grincement à chaque freinage, vérifie l’état du liquide. En général, usé ou dégradé, il prend une couleur brun foncé, car avec le temps, le liquide s’oxyde et se met à bouillir à des températures faibles.

Tu n’as pas besoin d’attendre ces signes avant-coureurs avant de changer le liquide de frein. Pars du principe qu’il faut le faire tous les 2 ans minimum. Pour te rassurer, n’hésite pas à consulter la revue technique de ta moto.

Comment choisir le bon liquide de frein pour sa moto ?

Il existe plusieurs types de liquides de frein. Le liquide de frein est disponible sur les site de vente en ligne, dans les stations-services et dans certaines grandes surfaces. Devant ce large choix de liquides de frein, tu peux avoir le tournis.

Pour éviter les erreurs, réfère-toi au manuel fourni par le constructeur ou demande tout simplement l’avis de ton garagiste. En règle générale, les constructeurs préconisent l’indice DOT 4 (ce liquide de frein a une température d’ébullition de 230°C et se met à bouillir à partir de 155°C).

Bon à savoir

En dehors du liquide de frein avec un indice DOT 4, il existe deux autres liquides de frein. Le liquide de frein avec indice DOT 3 dont la température d’ébullition sans eau est supérieure à 205°C. Et le liquide de frein avec indice DOT 5 qui se met en ébullition à partir de 260°C.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pour faire sa purge de frein, il n’est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste. Mais si tu éprouves des difficultés à le faire toi même, il vaut mieux confier cette tâche à un garagiste. Si tu décides tout de même de tenter l’aventure, tu dois prendre certaines précautions.

D’abord, il faut faire la purge sur un terrain plat, si possible à l’air libre ou dans une pièce avec une fenêtre ouverte. Ensuite, protèges-toi. Tu peux porter un masque de protection, des vêtements de travail ou de vieux vêtements qui te couvrent bien. N’oublie pas de porter des gants, car le liquide peut être salissant. Enfin, protège la moto avec un papier absorbant. Si tu travailles en plein air, n’oublie pas également de protéger le sol. Une fois que ces préalables sont respectés, tu peux enfin procéder au changement de ton liquide de frein.

Avant de commencer, vérifie que tu as du liquide de frein neuf, un tournevis cruciforme, un tuyau de récupération transparent de préférence, une bouteille pour introduire le tuyau de récupération, une clé plate de 8, une seringue et des chiffons.

Comment purger le liquide de frein ?

Lorsque tu t’es assuré d’avoir bien protégé la moto avec du papier absorbant, dévisse les deux vis tenant le couvercle du bocal grâce au tournevis cruciforme. N’oublie pas de nettoyer avec un chiffon le joint d’étanchéité… et ne l’oublie pas au moment de remonter le couvercle !

Aspire la moitié du liquide avec une seringue ou du papier absorbant. Tu assèches le bocal pour éviter l’entrée de l’air en actionnant le piston du maître-cylindre. Par la suite, ouvre la vis de purge de ton étrier avec la clé 8. Raccorde la tête de purge et la bouteille avec le tuyau. Il est important de raccorder la vis de purge et le tuyau avant d’ouvrir la purge.

Presse le levier pour faire sortir le liquide. Pour que l’opération se déroule bien, repose le couvercle sur le bocal avant d’actionner le levier. Renouvelle cette opération autant de fois que nécessaire pour vider le bocal. Remplis le circuit de freinage tout en continuant la purge. Grâce au tuyau transparent, regarde la couleur du liquide qui s’écoule. Si tu constates que c’est celle du nouveau liquide, ferme la vis de purge.

Chasse les bulles d’air en remettant le tuyau sur la vis de purge de l’étrier. Ouvre la vis et tiens le tuyau en hauteur de telle sorte que le liquide s’écoule un peu. Referme enfin le bocal et vérifie le niveau du liquide de frein.

Après avoir fini, il ne te reste plus qu’à procéder au  nettoyage de ta bécane avec de l’eau savonneuse en insistant principalement sur les maîtres cylindres, les étriers du système de freinage et les parties peintes ou en plastique.

Voilà ! Tu sais tout sur la purge de frein moto ! N’hésite pas à partager avec nous tes essais et expérience en commentaire ! Sinon, tu peux également aller faire un tour sur notre article dédié au changement de tes plaquettes de frein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *