Salut tribu ! Bienvenu dans le monde merveilleux de la moto ! Nous évoquerons ici un peu particulier : vendre une moto d’occasion. Mettre sa moto en vente n’est jamais évident, surtout lorsqu’on n’a pas l’habitude de ce genre d’exercice.

Alors, bien souvent, de multiples questions se posent au moment de vendre ta moto d’occasion. Notamment : “Comment mettre en valeur ma moto afin d’attirer le maximum d’acheteurs potentiels ?” ou “Comment rédiger une annonce ?” ou encore “Quels sont les documents à fournir à l’acquéreur ?” La team Liberty te donne ici 5 conseils qui vont te faciliter grandement la vente.

Savoir mettre ta moto en valeur

Ton engin a de meilleures chances de se vendre s’il est bien entretenu et présente bien. Il est donc important de le mettre en valeur. D’abord par un lavage soigné. En effet, même si ta moto est presque neuve, mais sale, elle ne donnera pas envie. Un petit polissage est ensuite nécessaire. Refaire la peinture si elle est détériorée, polir les chromes sont autant de petits gestes qui donnent de la valeur à ton bien. De nombreux produits sont aujourd’hui disponibles pour te permettre de le faire à moindre coût.

Nous te conseillons en plus de prendre les devants et de changer les pièces endommagées. Qu’elles soient juste tombées ou encore cassées suite à un accident, les changer t’évitera quelques tracasseries et autre négociations qui pourraient être évitées. Cette étape est d’autant plus importante qu’elle te permettra de rapidement trouver un acquéreur.

Déterminer le prix de vente

Une moto qui se vend rapidement est une moto dont le prix de vente est juste et raisonnable. Afin de ne pas te tromper, lance une recherche comparative, avec les modèles similaires au tien. Tu auras  ainsi la moyenne de prix pratiquée sur le marché. Pour te faire une idée au plus près de la réalité, entre les caractéristiques de ton modèle.

Le second aspect dont tu dois tenir compte est l’état des roues au moment de la vente. Même usées à 50%, elles peuvent faire baisser le prix de ta moto. Enfin, ne perds pas de vue que les accessoires constituent un catalyseur au moment de l’achat, mais n’impactent que très faiblement le prix de vente. N’hésite pas à les mettre en avant.

Savoir rédiger ton annonce

La rédaction d’une annonce c’est tout un art. Elle doit être précise, concise et surtout coller à la réalité. Ton annonce doit obligatoirement comporter les éléments suivants :

  • la marque et le modèle,
  • le kilométrage,
  • le mois et l’année de mise en circulation,
  • la couleur,
  • les équipements neufs,
  • les accessoires ou équipements optionnels,
  • l’état,
  • le prix,
  • la localisation de votre engin,
  • une adresse email,
  • un numéro de téléphone

Pour bien vendre ta moto d’occasion, il est important de rester honnête. Si le kilométrage est incertain, précise-le. Sois au plus près de la réalité pour ce qui concerne l’état général de ta moto sinon tu cours le risque d’être attaqué pour publicité mensongère surtout en cas de vices cachés.

N’aie pas peur de mentionner les accidents graves, surtout s’ils ont nécessité un changement de pièces. C’est une preuve de ta bonne foi et te protège d’une annulation de vente avec versement de dommages et intérêts à l’acquéreur.

Le dernier élément et non des moindres est la photo. N’hésite pas à en publier plusieurs. Sous plusieurs angles différents, profils gauche et droit, avant, arrière et surtout… en paysage. Evite le portrait. Avant toute publication, vérifie que tes photos sont conformes aux standards du site sur lequel tu vas les publier.

Les documents à fournir pendant la vente

Les documents à fournir à l’acheteur de ta moto sont de deux catégories: obligatoires et facultatifs.

Première catégorie : les documents obligatoires

Il y a 3 types de documents dans cette première catégorie : la carte grise, le certificat de vente et le certificat de situation administrative.

La carte grise

C’est en quelque sorte la carte d’identité de ton  engin. Tu dois la remettre à l’acquéreur barrée de 2 traits en diagonale, avec la mention “vendu”, la date et ta signature. Si elle est récente, le coin supérieur droit doit être découpé.

Le certificat de vente, dit de “cession”

Il vient signifier que le bien change de propriétaire. Il s’obtient très facilement en préfecture ou sur internet, et doit être rempli en 2 exemplaires. Chaque partie en conserve un.

Le certificat de situation administrative, dit de “non gage”

Ce document peut être délivré en préfecture ou en sous préfecture. Tu peux aussi l’obtenir sur internet. Il vient attester du fait que l’engin n’est pas gagé et ne fait l’objet d’aucune opposition judiciaire, ni de la part d’huissiers, ni du Trésor Public.

Seconde catégorie : les documents facultatifs

Le carnet et les factures d’entretien viendront rassurer l’acheteur. Mais surtout lui fourniront des informations précieuses quand il voudra faire réviser la moto. Dans le même ordre d’idée, le livret d’utilisation peut fournir des informations pratiques.

N’oublie pas de fournir au repreneur les clés et leur double.

La vente effectuée, une déclaration doit être faite à la préfecture sous quinzaine. Elle s’accompagne d’un exemplaire du certificat de cession. Et tu dois en plus prévenir ton  assureur en recommandé dans un délai similaire, avec là aussi une copie du certificat de cession.

Les pièges à éviter

Vendre ta moto requiert un certain nombre de précautions. Pour ce qui concerne ta carte grise, ne jamais en envoyer une copie mais fournir juste les informations nécessaires pour permettre à l’acquéreur d’assurer l’engin. Pour ce qui concerne le paiement, le chèque de banque demeure le plus sûr. Tu peux t’assurer de la solvabilité de l’émetteur en contactant la banque d’émission. Nous te conseillons donc de prendre rendez-vous avec l’acheteur potentiel, un jour ouvré. Ce qui te permet d’effectuer la vérification du chèque en temps réel.

Avant tout essai de la moto, vérifie auprès de ton  organisme d’assurance qu’en cas d’incident tu es couvert. L’astuce est de garder le permis de conduire et la pièce d’identité de l’acheteur (après vérification bien sûr) jusqu’à son retour avec la moto.

Enfin, pour éviter les agressions en tous genres, on te conseille de prendre rendez-vous loin du lieu de stationnement habituel de ton engin et de ne surtout pas y aller seul(e).

Tu as d’autres conseils pour vendre ta moto d’occasion ? Dis nous tout en commentaires !