Avec le déconfinement, il est possible que tu aies déjà repris contact avec ton auto-école pour enfin caler ta date d’examen. Depuis mars 2020, la réforme du permis moto est entrée en vigueur. Ceci implique plusieurs changements et pas des moindres. On fait le tour de ces nouveautés et on te donne notre avis sur les nouvelles difficultés que tu pourrais rencontrer !

Permis moto 2020 : quelles sont les nouveautés

Passage obligatoire d’un code moto

Autrefois (oui, ça sent déjà le coup de vieux pour tous ceux qui ont obtenu le permis avant 2020), il suffisait de passer le code de la route (ETG ou Examen Théorique Général) pour prétendre au permis moto. Depuis 2020, un Examen Théorique Moto (ETM) a été mis en place. Le principe est le même : 40 questions, 5 erreurs maximum pour l’obtenir.

C’est une bonne chose car nous parlons ici d’un vrai code moto avec des questions en lien direct avec la pratique 2-roues. Ce qui peut être frustrant, c’est que ça rajoute un échelon supplémentaire dans l’obtention du permis moto (qui n’est déjà pas évident à valider, qu’on se le dise).

Raccourcissement de l’épreuve « plateau »

Avec l’arrivée de l’ETM, finie la tant redoutée épreuve des fiches ! Et ça, ça va en soulager plus d’un. Pour les nouveaux, les fameuses fiches, c’était un peu comme l’oral du bac : il fallait réciter face à un inspecteur le contenu de l’une des 12 fiches apprises par coeur au préalable. C’était stressant et souvent source d’échec, même lorsque tout le reste de l’examen était validé.

Ensuite, au lieu d’avoir un épreuve « lent » et une épreuve « rapide », on n’a plus qu’un seul parcours. Bonne ou mauvaise chose, on voit ça plus bas.

Enfin, l’épreuve des « vérifications » (ou l’on demandait d’expliquer par exemple que tes optiques « fonctionnent, sont propres et en bon état » ou encore comment régler la suspension de ta moto) a tout bonnement disparu.

Le cumul de ces 2 nouveautés vise à raccourcir la durée globale de l’épreuve de 5 minutes par candidats. De 15 minutes auparavant, tu n’as plus que 10 minutes d’examen, en théorie. Dans la pratique, on ne sait pas encore trop ce que ça donne, on manque un peu de recul sur la question.

Rallongement de l’épreuve « circulation »

Auparavant, les motards devaient rouler pendant 30 minutes environ pour valider l’épreuve sur route. Désormais, cette épreuve est rallongé de 15 minutes. Le but étant vraisemblablement de tester le motard et sa capacité de concentration dans la durée.

Les 4 avantages du nouveau permis moto

  • Les dimensions du parcours, la position des piquets et des plots n’ont quasiment pas changé. Pour ceux qui avaient commencé à bucher le parcours avant la réforme ne seront pas trop perturbés ! Il en va de même pour les inspecteurs / les moniteurs qui n’auront pas a trop bouleverser leurs habitudes.
  • La poussette, un exercice déjà simple dans l’ancienne version du permis, est encore plus facile désormais ! Si avant, il fallait faire une petite boucle à droite ou à gauche en marche avant puis en marche arrière, il faut désormais faire la même chose mais uniquement en ligne droite ! Plus rapide et plus facile, cet exercice ne sera pas source de difficulté pour les candidats.
  • La partie chronométrée sur le parcours lent dure moins longtemps. On « perd » environ 4 secondes. Si avant, les motards devaient lutter avec leur moto pour la ralentir le plus possible, ils auront désormais un peu plus de marge… et donc moins de risque de poser le pied au sol !
  • Le TOP du TOP : avec l’arrivée du code moto, l’épreuve des fiches a été supprimée ! Bon nombre de motards de l’ancienne réforme se sont vus recaler à cause de cet exercice un peu stressant. C’est désormais de l’histoire ancienne !

Motard serein, proches rassurés : la technologie au service de la sécurité. Liberty Rider App sur les stores

  • App StoreApp Store
  • Google PlayGoogle Play

Les 7 inconvénients du nouveau permis moto

  • Si la durée d’exécution exigée du parcours lent a été raccourcie (de 20 secondes, on passe désormais à 16), il n’y a cependant plus de ligne droite sur laquelle les candidats pouvaient allonger leur parcours de quelques secondes.
  • Sur le slalom de la partie rapide, il faut désormais atteindre les 40km/h au lieu des anciens 35km/h. Si ceci augmente la difficulté de l’exercice, c’est tout de même plus en accord avec les conditions de circulation sur route. Un bon moyen de mieux préparer les futur.es motard.es à la réalité de la circulation !
  • Maintenant que l’évaluation plateau se résume à un seul exercice (au lieu de 3 avant), il faut désormais tout recommencer même si l’on échoue que sur un seul exercice.
  • Remplacer 3 petites exercices par un seul exercice global demande aux candidat.es plus de concentration et augmente le risque d’erreurs dû à la fatigue ou à une éventuelle mise en apnée (certains candidats cessent de respirer tellement ils sont concentrés !).
  • Toujours au sujet du rallongement du parcours lent : un parcours plus long est un parcours plus délicat à mémoriser. Avant cette nouvelle réforme, certains avaient déjà du mal à le retenir. Ça ne risque pas d’aller en s’améliorant désormais !
  • Idem pour le freinage d’urgence : auparavant évalué à 45km/h, il faut désormais atteindre les 50km/h avant d’entamer son freinage. Cet exercice est toutefois peu redouté des futur.es motard.es, les motos école étant aujourd’hui toute équipées d’ABS (système d’anti-blocage des roues en cas de freinage d’urgence), cette étape n’est pas difficile techniquement.
  • Il y a, sur toute la durée du parcours lent, 5 demi-tours à effectuer. Les demi-tours sont un exercice un peu délicat au cours duquel on a vite fait de poser le pied au sol pour rattraper son équilibre. Il n’y en avait auparavant que 3.

Cette analyse est purement subjective et ne reflète en rien ce que toi, tu pourras penser de cette nouvelle réforme si tu y es un jour confronté.e. Elle te permet cependant d’anticiper d’éventuels écueils. A toi de t’entraîner comme il se doit pour que tout se passe bien le jour de l’examen !

✌️✌️✌️

Et toi, as-tu un avis sur le nouveau permis moto ? Connais-tu quelqu’un qui l’a passé ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !