Retrouvez l’intro de ce dossier complet : Formation post-permis: Apprenez à mieux rouler !

Rares sont les associations loi 1901 françaises qui proposent du perfectionnement post-permis moto…
La raison en est simple. Enseigner la conduite moto constitue un métier à part entière, avec un savoir-faire qui n’est pas donné à tout le monde. De plus, cette activité s’accompagne de lourdes contraintes matérielles. Il faut disposer d’un espace dédié et sécurisé, suffisamment grand pour accueillir plusieurs motos et les faire évoluer en sécurité. Et bien sûr, il faut souscrire une assurance en responsabilité civile qui couvre ce type d’activité, avec un risque humain et matériel plus important qu’avec des cours de tricot ou de bridge…

Contraintes humaines, matérielles et juridiques : on comprend que les associations ne se bousculent pas au portillon ! Cela explique aussi pourquoi de nombreuses initiatives n’ont pas résisté à l’épreuve du temps.

Il n’existe que deux associations d’envergure nationale, toutes deux fondées dans les années 1980. L’AFDM et la CASIM fonctionnent selon des modèles très différents que nous vous expliquons en détail.

Nous avons par ailleurs recensé plusieurs autres associations à vocation locale, qui couvrent généralement un département ou une partie de région. Nous nous sommes limités aux plus importantes, celles dont la longévité constitue un gage de sérieux. Il en existe d’autres, toutes petites ou très récentes. Elles n’en présentent pas moins de mérite ou d’intérêt, mais nous ne pouvions pas donner la place à toutes les initiatives locales.

Dans cet article, par ordre d’apparition :

Formation post-permis moto
Formation post-permis moto

AFDM

L’Association pour la Formation Des Motards (AFDM) est la seule structure à vocation vraiment nationale et une des plus anciennes. L’étendue de son réseau lui permet de former chaque année entre 400 et 450 stagiaires, avec une offre de stages complète et variée.

Pour autant, s’il s’agit bien d’une association pour la forme juridique, elle emploie avant tout des formateurs professionnels, ce qui se ressent sur ses tarifs. Avec 9 associations régionales et 14 écoles affiliées, elle reste en outre loin de proposer des formations sur l’ensemble du territoire français.

Les stages AFDM sont ouverts à toutes les motos deux et trois-roues, de toutes cylindrées et à tous les motards, quel que soit leur permis moto. Toutefois, ils s’adressent plus particulièrement aux adhérents de la FFMC et aux sociétaires de l’assurance Mutuelle des Motards. Ces derniers bénéficient non seulement de tarifs réduits, mais en plus d’une remise de 20% sur les garanties dites « risque roulant » pendant toute la durée de leur adhésion à l’AMDM (en plus d’un abonnement Premium à Liberty Rider).

La gamme des formations proposées par l’AFDM couvre la quasi-totalité des besoins en perfectionnement post-permis. Elle n’est toutefois pas intégralement disponible dans tous les centres régionaux.
Le stage « de base » est appelé « Perf 2 jours » qui couvre de nombreux ateliers et exercices, théoriques et pratiques.
Avant ce stage, les motards peuvent suivre deux types de stages d’une journée, proposés à 1 € seulement (+ cotisation de 20 €) : le stage « Welcome », réservé aux titulaires du permis depuis moins d’un an, et le stage « Reprise de guidon », ouverts à tous ceux qui recommencent à rouler.
Après le stage de base, ceux qui le souhaitent peuvent enchaîner avec trois formations complémentaires d’une journée à 180 euros chacune : le stage dit « Evo », celui de « conduite en montagne » et celui dédié au « duo ».

Pour l’ensemble de ces formations, les stagiaires doivent venir avec leur propre machine (pas de moto de prêt) et leur propre équipement motard. Ils sont encadrés par au moins un formateur professionnel, assisté d’animateurs bénévoles (en moyenne un pour trois stagiaires).

Fiche pratique

Depuis quand ?
1984

Où ?
Seclin (Nord), Nancy, Ile-de-France, Le Mans, Rennes, Bordeaux, Montpellier, Cavaillon, Nice, Valence, Colmar, Belfort, Dijon…

Quand ?
Au moins une fois par trimestre, de mars à octobre

Prix ?
De 370 à 410 euros pour deux jours (avec repas et hébergement) + adhésion annuelle de 20 euros

Formule ?
Cours collectifs en groupe de 6 à 12 stagiaires

Ateliers ?
Théoriques et pratiques, sur plateau et sur route 

Contact

CASIM

La Chaîne d’Amitié pour la Sécurité et l’Information des Motards est une association fondée en mai 1981 (ce qui fait d’elle la plus ancienne des structures répertoriées dans ce dossier)) par Claude Boyé, père d’un jeune motard décédé sur la route, avec un principe simple : former les motards par des motards.

Depuis 40 ans, les différentes antennes départementales de ce qui est devenu la fédération CASIM-France proposent non pas des stages ponctuels, mais des cours de perfectionnement moto (ou CPM) et des balades pédagogiques tout au long de l’année, en général une fois par mois, de septembre à juin. 

Ce fonctionnement, complètement différent de celui de la plupart des autres structures présentées, offre l’avantage de laisser le temps aux stagiaires d’assimiler en profondeur les techniques et connaissances traitées lors des différents cours, dont certains reviennent plusieurs fois dans l’année. Il enlève la contrainte du temps et permet une ambiance plus détendue, plus conviviale.

Il implique toutefois un certain nombre d’inconvénients. Le stagiaire doit s’engager sur la durée et se rendre régulièrement aux cours, sous peine de peu progresser. De plus, la formation étant collective, le rythme de progression est nécessairement moindre que lors d’un stage « intensif » en individuel ou en petit groupe. 

Autre particularité, les moniteurs, aides-moniteurs et encadrants sont tous bénévoles. Presque tous sont non professionnels, formés en interne à travers un cursus d’au moins trois ans. Avantage, cette situation enlève la notion de rentabilité. Elle instaure une relation pédagogique, et non commerciale. Inconvénient, certains font parfois preuve de peu d’expérience dans ce rôle qui demande à la fois une pratique régulière et de longues années d’engagement au sein d’une association.

Des avantages et inconvénients à mettre en rapport avec le tarif modique de la cotisation annuelle demandée, laquelle couvre principalement l’assurance et l’entretien des motos d’entraînement mis à disposition des stagiaires (au moins une par antenne).

Les ateliers pratiques couvrent l’ensemble des besoins courants : maniement à basse vitesse, freinage, conduite en virages… Certaines antennes ajoutent des cours spécifiques sur circuit ou en tout-terrain, d’autres pour la maîtrise de l’équilibre à l’arrêt ou à très basse vitesse. Les formations théoriques abordent un large champ de connaissances : conduite en groupe, mécanique, équipement du motard, réglementation, comportement en cas d’accident, partage d’expérience, orientation (avec cartes et GPS)…

Les formations de la CASIM sont accessibles à toutes les motos à partir de 125 cm3, mais pas aux cyclomoteurs, ni aux scooters. Pour l’ensemble de ces formations, les stagiaires doivent venir avec leur propre machine (les motos d’entraînement ne sont pas prêtées en dehors des cours pratiques) et leur propre équipement motard.

Fiche pratique

Depuis quand ?
1981

Où ?
10 antennes départementales : Loire-Atlantique (44), Morbihan (56), Finistère (29), Côtes-d’Armor (22), Maine-et-Loire (49), Gironde (33), Dordogne (24), Ile-de-France ouest (78), Ile-de-France est (77), Ile-de-France sud (91)

Quand ?
Au moins une fois par mois, de septembre à juin

Prix ?
65 euros de cotisation annuelle, avec éventuellement participation aux frais en cas d’activité exceptionnelle (circuit, tout-terrain, trial…)

Formule ?
Cours collectifs en groupe, souvent importants (de 10 jusque 30 à 40 motos)

Ateliers ?
Théoriques en salle et pratiques sur plateau et sur route

Contact

Evasion Moto

Fondée en 2009 dans l’Hérault, Evasion Moto fonctionne presque comme la CASIM : pas de stages ponctuels, mais un ensemble de cours et de sorties tout au long de l’année, de septembre à juin. Pas de longues journées en salle, mais des séances d’une à deux heures avant chaque balade au départ de Castries, une fois par mois. Chaque mois également, un après-midi d’exercices pratiques de maniement réunit les 10 à 20 stagiaires annuels sur le site pédagogique moto de La Cardonille, près de Saint-Martin-de-Londres.

L’encadrement des formations est assuré par quelques motards expérimentés. Ceux-ci ont obligatoirement suivi au moins un stage de perfectionnement AFDM, puis ont été formés par un gendarme motocycliste à la retraite. Lors des balades, l’organisation prévoit obligatoirement deux encadrés par encadrant : le nombre de places ouvertes dépend donc du nombre d’encadrants disponibles.

Les séances théoriques abordent un grand nombre de notions : maniement moto, freinage, trajectoires en virage, conduite en conditions difficiles, roulage en groupe, duo et bagages, mécanique, équipement du motard, réglage des commandes…

Evasion Moto se distingue par sa volonté de se montrer accessible à tous les motards, notamment aux plus jeunes et aux plus désargentés. La cotisation annuelle n’excède pas les 20 euros ! Attention, elle ne couvre pas les frais de participation aux activités hors cours, comme les journées tout-terrain et sur circuit ou encore les week-ends touristiques dans la région.

Partenaire reconnu de la préfecture de l’Hérault pour la sécurité routière des motards, l’association ne dispose pas de moto d’entraînement. Ses formations sont accessibles à toutes les motos à partir de 125 cm3, mais pas aux cyclomoteurs, ni aux scooters. Les stagiaires doivent venir avec leur propre machine et leur propre équipement.

Fiche pratique

Depuis quand
2009


Hérault (34), mais les adhérents peuvent venir des départements voisins

Quand
Au moins une fois par mois, de septembre à juin

Prix
20 euros de cotisation annuelle, avec éventuellement participation aux frais en cas d’activité exceptionnelle

Formule
Cours collectifs en groupe

Ateliers
Théoriques en salle et pratiques sur plateau et sur route

Contact

Motards Avant Tout

L’association Motards Avant Tout, généralement appelée MAT 74, fonctionne sur un modèle qui n’existe nulle part ailleurs en France. Elle propose des journées de perfectionnement encadrées par des gendarmes motocyclistes, mais dont elle est l’organisatrice : les gendarmes de l’EDSR 74 y viennent en service, mais seulement comme « prestataires ».

Les quatre journées trajectoires annuelles de MAT 74 s’étalent sur deux week-ends, fin avril ou début mai selon les années, au départ de Contamine-Sarzin et de Frangy. Chaque journée accueille 60 motos, réparties par groupes de six et encadrées par deux bénévoles de l’association. Les stagiaires suivent à chaque fois deux demi-journées de 3h30 : l’une en plateau pour le maniement à basse vitesse et le freinage (ateliers de 45 minutes chacun), l’autre demi-journée sur la route (cinq itinéraires différents de 100 km chacun après 30 minutes d’explications théoriques). Au retour du trajet routier, trois ateliers complémentaires de 30 minutes sont proposés sur l’équipement du motard, notamment le gilet airbag.

L’inscription à une de ces journées vous coûtera 33 euros pour les moins de 21 ans, les débutants de moins de deux ans de permis et les passagers, ou 43 euros pour les autres. Ce tarif inclut le déjeuner.

Si vous souhaitez participer aux activités tout au long de l’année, l’adhésion annuelle est à 25 euros en solo et 40 euros en duo. Elle vous permet d’accéder à des balades et sorties, ainsi qu’à des formations ponctuelles, et d’apporter votre aide pour l’organisation des journées trajectoires, mais aussi d’une journée caritative et d’actions pour les jeunes.

L’association ne dispose pas de moto d’entraînement. Ses formations sont accessibles à toutes les motos à deux ou trois-roues à partir de 125 cm3. Les adhérents et stagiaires doivent venir avec leur propre machine et leur propre équipement complet.

Fiche pratique

Depuis quand
2012


Haute-Savoie (74), mais les participants peuvent venir des départements voisins, voire de Suisse

Quand
Deux week-ends par an en début de printemps

Prix
De 33 à 43 euros 

Formule
Cours collectifs en groupe de six motos

Ateliers
Théoriques et pratiques, sur plateau et sur route

Contact

Trajectoire Moto Sécurité 05

Là aussi, un modèle assez original :  ce sont des gendarmes motocyclistes des Hautes-Alpes qui se sont constitués en association pour encadrer des formations sur leur temps libre ! Ces cours concernent uniquement la conduite en virages et se déroulent sur la voie publique, après un passage en salle pour la projection d’un film didactique de 40 minutes réalisé spécifiquement par l’association.

Trajectoire Moto Sécurité (ou TMS pour les intimes) propose ses cours une dizaine de fois dans l’année, entre mars et octobre, par demi-journée. Les dates prévues sont toujours en week-end, avec en général un cours individuel le matin et un cours en petit groupe (4 motos au plus) l’après-midi, tous encadrés par deux motos. Mais des formations peuvent se tenir sur demande le jeudi ou le vendredi. 

L’association forme ainsi entre 40 et 50 personnes par an, avec l’aide de huit gendarmes en activité dans l’EDSR 05, épaulés par cinq motards civils.

Les encadrants étant bénévoles, les tarifs proposés défient forcément toute concurrence : de 25 euros par moto en groupe (de deux à quatre motos) à 40 euros en individuel, toujours pour une demi-journée de quatre heures.

Les différents parcours routiers se font tous au départ de La Bâtie-Neuve, entre Gap et Embrun, près du lac de Serre-Ponçon.

L’association ne dispose pas de moto d’entraînement. Ses formations sont accessibles à toutes les motos à partir de 125 cm3, en solo ou duo. Les stagiaires doivent venir avec leur propre machine et leur propre équipement complet.

Fiche pratique

Depuis quand
2017


Hautes-Alpes (05)

Quand
Dix jours par an, de mars à octobre

Prix
De 25 à 40 euros la demi-journée de 4 heures

Formule
Cours individuels ou collectifs en petit groupe

Ateliers
Théoriques et pratiques, sur route

Contact

Retrouvez le dossier complet

Intro : Formation post-permis: Apprenez à mieux rouler !

  1. Formations avec «les privés »
  2. Formations avec «les assureurs »
  3. Formations avec «les administratifs »
  4. Formations avec «les associatifs »
  5. Formations « performance » (À paraître)
  6. Formations en Belgique et en Suisse

AUTEUR

Fabien Lecoutre, alias « FlatFab », motard depuis 20 ans, à la fois journaliste (depuis 1998) et formateur de conduite moto (depuis 2008), spécialisé en perfectionnement post-permis (depuis 2013), expert en conduite moto de sécurité. Retrouvez ses conseils sur le site Passion Moto Sécurité.

Victime d’un accident sur la route ? Liberty envoie une alerte et préviens les secours

  • App StoreApp Store
  • Google PlayGoogle Play