Comment faire la vidange de sa fourche ?

Salut tribu et bienvenue en ce lieu où la moto est reine ! On te parle aujourd’hui d’une pièce particulière de ta moto… la fourche ! Alors comment se présente-t-elle ? À quoi sert-elle et surtout comment faire la vidange de sa fourche ? Autant de questions qui trouveront réponses dans quelques instants.

Qu’est-ce qu’une fourche ?

La fourche est l’un des éléments indispensables de ta moto. Elle assure en effet la liaison entre la roue avant et le sol. Une fourche bien entretenue te garantit un fonctionnement optimal de ton engin… Et une fourche bien entretenue est une fourche régulièrement vidangée.

Au fil des kilomètres, l’huile de fourche s’use progressivement. Ceci a un impact négatif sur ton confort et les performances de ta moto.

La fourche, pour quoi faire ?

La fourche télescopique a deux fonctions : la suspension et l’amortissement. Tandis que la suspension est effectuée par le ressort, l’amortissement est effectué par l’huile. L’amortissement vient compenser les oscillations néfastes pour la tenue de route, et donc aussi pour le confort du motard. De l’huile va circuler dans un tube, ralentie par un clapet, afin de réguler le passage de la partie inférieure à la partie  supérieure. Le débit d’huile impacte directement les mouvements de détente et de contrainte.

Les différents types de fourches

Tu as le choix entre 4 types de fourches.

  • La fourche classique est, depuis les années 50, la plus populaire. Elle est composée de deux parties semblables, situées de part et d’autre de la roue avant.
  • La fourche inversée, qui fonctionne de la même façon qu’une fourche classique, mais avec des tubes inversés. Son principal inconvénient est sa rigidité excessive, qui ne s’adapte pas toujours à la route.  
  • La fourche à cartouche a la forme d’une fourche classique ou inversée, à la seule différence que son huile est contenue à l’intérieur d’une cartouche. Elle est composée de deux pistons dédiés à la compression et à la détente.
  • Enfin, la fourche à parallélogramme qui est aussi le dispositif le plus ancien, car il a vu le jour en 1900. Il est constitué de deux pièces dont une mobile et une fixe reliées par un 3ème élément qui en assure le mouvement vertical.

À quelle fréquence procéder à la vidange ?

Pour avoir une réponse précise à cette question, il est nécessaire de vérifier le modèle de ta fourche… Mais la moyenne conseillée est d’effectuer une vidange tous les 10 à 20 mille kilomètres. Il est plutôt facile de vidanger soi-même sa fourche. Cela ne te prendra que peu de temps et ne demandera pas de gros matériel. Tu  auras ainsi besoin :

  • d’une caisse à outils classique
  • d’un réglet
  • d’un verre doseur
  • de grosses seringues avec un morceau de durite
  • des rondelles en caoutchouc ou en carton pour servir de butée

Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est qu’en fonction du modèle, la vidange de ta fourche sera plus ou moins évidente. Les manipulations seront différentes si ta moto est équipée d’une fourche conventionnelle, d’une fourche inversée etc.

Comment faire la vidange de ta fourche?

Commence par mesurer la hauteur du tube et de la vis de réglage, puis, repérer l’ordre de montage afin de ne pas te perdre au moment de remonter la fourche.

Avant la dépose, mesure à l’aide d’un réglet la hauteur de dépassement des tubes de fourche, par rapport au té supérieur. Mesure également  la hauteur de la vis de réglage.

Installe correctement ta moto et commence le démontage. Commence par la partie avant de l’engin et libère ensuite le filetage du bouchon en desserrant la vis de serrage du té supérieur autour du tube. Desserre les bouchons supérieurs d’un quart de tour avec les tubes encore montés.

Tu peux  enfin démonter tes tubes de la fourche un à un et desserrer complètement les bouchons en faisant attention à ne pas les perdre.

Tu peux  désormais vider les tubes dans un récipient dédié. Manoeuvre délicate dans la mesure où tu dois veiller à ce que les petites pièces amovibles ne s’égarent pas. Nous te conseillons soit de le faire en bloquant les ressorts et autres d’un doigt, pendant que l’huile usée s’écoule, soit de prévoir un autre récipient qui accueillera tous ces petits éléments.

Ceci étant fait, tu peux maintenant remonter la fourche en commençant par nettoyer les pièces et veiller à respecter leur ordre.

Dans le récipient doseur, verse l’huile de fourche neuve en respectant les proportions énoncées par le constructeur. Remplis  ensuite les tubes avec l’huile neuve. Durant le remplissage, le plus important n’est pas la quantité, mais bien le niveau.

Actionne la fourche afin de remplir tous les clapets. Des ajustements du niveau d’huile restent toutefois à prévoir. Dans ce cas, nous te conseillons pour une plus grande efficacité d’utiliser une seringue par exemple.

Comment savoir que la purge a été efficace ?

Tout simplement en actionnant plusieurs fois la fourche. Si durant les déplacements, tu notes une résistance constante, tu as fait du bon boulot et peut être fier(e) de toi.

Tu es au bout du processus et il ne te reste plus qu’à remonter toutes les pièces. Commence par remettre en place le ressort et les différentes cales. Si tu souhaites durcir ta suspension en fin de course, augmente le niveau d’huile. Positionne ensuite les tubes dans les tés et serre au couple, en respectant le plus possible les directives du constructeur. Vérifie et ajuste si nécessaire la précontrainte aux valeurs relevées au moment du démontage. Resserre tous les éléments en utilisant une clé dynamométrique.

Une fois que c’est fait, il ne te reste plus qu’à déposer l’huile usée chez un professionnel qui saura en faire bon usage. Et voilà, tu viens de faire la vidange de ta fourche, bravo !

Petite précision : ces étapes concernent essentiellement les motos équipées de fourches conventionnelles. Ce n’est donc pas appropriée pour les fourches inversées ou à cartouches, qui sont un peu plus complexes.

En parlant de vidange, tu souhaites peut-être passer à la vidange de ton liquide de freins ? Allez, viens par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *