L’eCall est un système d’alerte embarqué qui a beaucoup fait parler de lui lors de sa mise en place obligatoire sur toutes les voitures neuves depuis avril 2018. Le but ? Utiliser les capteurs de la voiture pour déterminer qu’un accident a eu lieu et appeler les secours automatiquement. C’est un système d’appel d’urgence reposant sur un service visant à accélérer l’assistance aux blessés, le cas échéant. À l’heure actuelle, il n’existe aucune équivalence officielle pour les 2 Roues Motorisées (2RM).

Liberty Rider n’est pas un eCall à proprement parler mais une chaîne d’appel d’urgence automatique inspirée du fonctionnement de l’eCall. Liberty Rider travaille avec Inter Mutuelles Assistance (IMA), fournisseur de service dans toute communication relative à la fonctionnalité d’appel d’urgence de l’application.

Situation actuelle de l’accidentologie en 2-roues

Chaque année, la Direction de la Sécurité Routière (DSR) analyse l’ensemble des accidents survenus sur le plan national en se basant sur les Bulletins d’Analyse des Accidents Corporels (fiches BAAC). Ces fiches sont remplies par les forces de l’ordre au moment de l’accident. Les données ainsi récoltées sont rendues disponibles de façon anonyme à des fin d’analyses statistiques. À la suite de ça, un rapport sur les principaux résultats est rendu public. Nous y apprenons notamment que : 

On l’aura compris, le risque à moto est nettement plus important qu’en voiture. Toutefois, on déplore un retard technologique concernant la sécurité à 2-roues. Le développement d’une solution d’assistance à la conduite permettrait d’éviter bon nombre d’accidents et accompagnerait l’optimisation de la chaîne de secours. La “E-Safety” (univers technologique dont est issu l’eCall) est une piste des plus prometteuses visant à diminuer la gravité des accidents survenus en 2-roues motorisés [1].  

La pertinence de l’eCall pour la sécurité routière

L’eCall, on le sait désormais, est un système qui fournit un message automatisé aux services d’urgence à la suite d’un accident de la route. Ce système embarqué permet de connaître les coordonnées GPS exactes du lieu de l’accident. Alerte automatique ou déclenchement manuel par les occupants du véhicule à l’aide d’un bouton, le dispositif eCall émet une alerte à destination d’une plateforme d’assistance. L’appel vocal permet aux occupants du véhicule de communiquer avec un opérateur eCall sur leur état de santé à la suite d’un accident. Dans le même temps, un ensemble de données est envoyé à l’opérateur eCall. Ces données contiennent des informations sur l’incident, y compris l’heure, l’emplacement précis et l’identification du véhicule [2].

Le but de l’eCall est de réduire le temps entre l’accident et l’alerte des secours afin de réduire par conséquent, les séquelles potentielles et contribuer à sauver des vies. Différentes études ont été réalisées afin de mesurer l’efficacité de ce système. Les principaux résultats sont les suivants : 

L’eCall va petit à petit devenir un élément de sécurité présent sur l’ensemble du parc automobile dans les années à venir. Cependant, pour l’usage du 2-roues, l’eCall est encore seulement au stade du projet. Il faudra encore attendre plusieurs années avant son apparition généralisée sur toutes les motos [3][4][5]. 

Conscient du potentiel de vies sauvées et de la réduction de la gravité des séquelles d’accident, Liberty Rider s’est donné comme mission d’apporter une solution à l’ensemble des conducteurs de moto via son application mobile de détection d’accident et d’alerte de secours. Si aujourd’hui, la solution Liberty Rider n’est pas officiellement porteuse de l’appellation eCall, l’enjeu est identique. Cependant attention : aucun dispositif eCall n’a encore été normé pour les motos. Ainsi, aucun système d’alerte des secours pour moto ne peut se revendiquer « eCall » à l’heure actuelle.

Liberty Rider : un système d’appel d’urgence pour tous

Les motards, c’est un fait, ne peuvent interagir facilement avec leur téléphone, même une fois leur véhicule immobilisé. En cas de soucis, l’équipement et les éventuelles blessures peuvent empêcher de manipuler leur mobile afin de solliciter l’intervention des secours. C’est la raison pour laquelle a été créé Liberty Rider.

Liberty Rider est capable de déterminer lorsque le motard a chuté. En cas d’accident, si le motard n’est pas en état de prévenir les secours par lui-même, Liberty Rider émet une alerte.

L’alerte est transférée à Inter Mutuelles Assistance (IMA), partenaire Liberty Rider dans la chaîne d’appel des secours. Les équipes d’IMA vont alors tenter d’appeler le motard trois fois. Si celui-ci ne répond pas, les secours sont automatiquement prévenus et envoyés sur les lieux de l’accident.

Si celui-ci répond, l’agent d’IMA prend soin de rassurer le motard, et suit le protocole afin d’apprécier la situation et détermine si les secours sont nécessaires.

Quelques chiffres relatifs à Liberty Rider et à son usage :

  • Création en juin 2016
  • 490 millions de kilomètres parcourus par la communauté sous la protection Liberty Rider
  • 87 vies sauvées
  • 11 personnes composent l’équipe Liberty Rider
  • 450 000 téléchargements (toutes plateformes confondues)
  • 1 000 accidents détectés
  • Premier prix du concours Innovation Sécurité Routière en 2017

Comment Liberty Rider définit ce qu’est une « vie sauvée » ?

On considère qu’une personne est sauvée par Liberty Rider lorsqu’elle a chuté à moto, qu’elle a eu besoin d’appeler les secours mais qu’elle n’a pas pu le faire par elle-même et qu’il n’y avait pas de témoin autour d’elle pour lui porter assistance (ou que ces derniers n’étaient physiquement ou mentalement pas aptes à lui porter assistance).

Liberty Rider, un impact réel sur le comportement du motard

Ci-dessus, les résultats d’un sondage réalisé en 2019 auprès de 2000 membres de la communauté Liberty, tout type d’usage 2-roues confondu.

75% des sondés reconnaissent que Liberty Rider est un indispensable sécurité du motard, au même titre que le casque ou l’ABS.

Par extension, 68% des sondés se sentent d’avantage en sécurité lorsqu’ils activent Liberty Rider avant de prendre la route.
Concernant l’entourage du motard, plus de 70% des motards interrogés considèrent que l’usage de Liberty Rider rassure leurs proches.
Enfin, 70% des sondés obligent (ou obligeraient, dans le cas où ils n’en ont pas) leurs enfants à rouler avec Liberty Rider.

Retrouve Liberty Rider App sur les stores

  • App StoreApp Store
  • Google PlayGoogle Play

Nouveautés à venir dans l’application

Prédiction des blessures

À l’aide de modèles mathématiques et en utilisant les capteurs présents sur les motos qui en sont équipées, il sera possible d’anticiper la nature des blessures du conducteur. Connaître ce type d’information et les transmettre, en plus de l’alerte, permettra aux équipes de secours concernées de mieux préparer la prise en charge des victimes.

Transmission des signaux vitaux en temps réel

En connectant l’application aux montres connectées, il sera possible de donner aux secours des informations pertinentes avant leur arrivée sur place : fréquence cardiaque, station debout, assise ou couchée du motard…

Eviter les accidents

En plus d’alerter les secours en cas d’accident, Liberty Rider veut aller plus loin en proposant une solution permettant d’éviter les accidents. Un article est en préparation à ce sujet.

Grâce à ces améliorations et son travail quotidien, l’équipe de Liberty Rider remplit sa mission mieux que jamais : sauver des vies.

✌️✌️✌️

[1] Sources : « Road Safety ECall », Mobility and transport – European Commission, 17-oct-2016.
[2] European Road Safety Observatory, « eCall ».
[3] European Road Safety Observatory, « Advanced driver assistance systems », 2018.
[4] European Road Safety Observatory, « Vehicle Safety », 2018.
[5]
European Road Safety Observatory, « Post-impact care », 2018.