Attention ! Cet article est une dose de bonne humeur dans laquelle tu ne trouveras aucune info relative au Coronavirus !

Jean-Paul et Lylia se sont mariés le 17 juin 1972. Tous deux passionnés de moto, ils ont opté pour une célébration 100% motarde. Récit d’une journée hors du commun qui pourrait inspirer bon nombre de nos lecteurs… 😉

Liberty Rider App sur les stores

  • App StoreApp Store
  • Google PlayGoogle Play


« Nous avons acheté la moto en 1971, une V7S Guzzi. Lorsque l’idée du mariage a commencé à germer, Lylia s’est dit qu’il était hors de question d’acheter une robe de mariée et un costume, que si on se payait des combis elles pourraient servir après alors que les tenues de mariés… »

« La concession Guzzi de notre ville a trouvé la chose sympa et s’est arrangée pour nous faire sponsoriser par VOGUESPORT pour les combis et par Bol d’Or pour les bottes, à charge de leur envoyer des photos. Ce qui fut fait. »

« Nous faisions partie d’un Motoclub et on a dit aux copains que ce serait sympa de nous accompagner en moto car nous allions nous marier à l’église en bécane et combinaison de cuir. Pas trop d’enthousiasme au club pour cette idée. On a eu beau insister, une fois la date du mariage fixée, pratiquement personne n’était disponible à cette date hormis nos deux témoins. Tant pis, on le fait quand même ! »

« Arrive le jour fatidique, j’étais chez ma future épouse pour prendre le chemin de l’église lorsque un énorme boucan est monté de la rue, c’était le club au complet qui venait assurer le cortège ! Il y avait, au bas mot, une soixantaine de bécanes. La surprise fut complète. Arrivés a l’église, le curé (qui n’était pas au courant du thème de notre mariage) a failli tomber à la renverse ! »

« La cérémonie s’est très bien passée, hormis un début d’incendie de barbe a cause d’un cierge. Tout le monde s’est ensuite retrouvé dehors, les familles en costard et tailleur, le reste… en n’importe quoi !
Direction le concessionnaire en convoi, les mariés devant, champagne offert à tous les motards, vin d’honneur payé par les parents et dislocation de la troupe pour se préparer pour le repas du soir. »

« Pour ma retraite, fin 2012, j’ai refait entièrement une 650 Dragstar, avec laquelle on roule tous les jours et sur laquelle nous passerons nos noces d’or.

Bonne route à tous (dans le respect du confinement) !

Lylia et Jean-Paul »

Merci aux jeunes mariés pour leur témoignage !
As-tu déjà assisté à un mariage motard ? As-tu, toi même été marié.e au cours d’un mariage motard ? Raconte-nous tes plus belles anecdotes en commentaires !