Comparatif GPS moto : ces 5 applications de guidage moto

Le GPS débarque dans Liberty Rider, l’application qui sauve des vies ! A cette occasion, nous avons rédigé pour toi un petit comparatif GPS moto… GO !
Débourser 400€ pour t’offrir un GPS pour deux-roues ? Très peu pour toi ! Tu estimes qu’un smartphone, c’est suffisant ? Tu as bien raison ! D’ailleurs, il existe plusieurs GPS accessibles directement depuis ton smartphone. Petit tour d’horizon de ce qui pourrait t’équiper lors de ton prochain road trip. Pour info, ce comparatif GPS moto a été approuvé par l’ensemble de la team Liberty !

L’incontournable GPS Waze

On ne présente plus la célèbre application de guidage, qui trouve parfaitement sa place dans un comparatif GPS moto.
Elle réunit la plus grande communauté d’utilisateurs à travers le monde.  En même temps, l’application fête cette année ses 10 ans.

Comparatif application GPS moto : Waze

Forces du GPS Waze

  • C’est dans sa (très grande) communauté que Waze puise clairement sa force. Waze étant une application collaborative, sa communauté peut intervenir facilement pour faire modifier les tracés ayant évolué : un lotissement s’est construit au bout d’une rue, autrefois impasse ? La communauté le fait remonter et les changements sont rapidement effectués. Mais là où une telle communauté trouve un réel intérêt, c’est lorsqu’il faut signaler les « zones de contrôles ». Plus nous sommes nombreux sur les routes, plus rapidement nous pouvons diffuser les informations aux conducteurs alentours.
  • Toujours suivant le principe de la collaboration, les tarifs des stations d’essence à proximité sont renseignés dans l’application. Les tarifs des stations essences fluctuent rapidement. Cette collaboration entre les utilisateurs permet une actualisation en temps quasi-réel des prix affichés par les stations service.
  • En cas de trafic, Waze évalue quel chemin alternatif vous permettra  d’arriver rapidement à destination tout en évitant les bouchons.
  • « Trouver le meilleur moment pour partir » : pour les automobilistes, ça peut s’avérer très intéressant de savoir quel est le moment de la journée où il y aura le moins de bouchons sur notre route… Même si on se doute un peu que partir à 18h nous expose à un trafic très dense.
  • Gratuite, cette application très complète répondra certainement à tes besoins pour rallier rapidement un point A à un point B.

Faiblesses du GPS Waze

  • Waze, parfois, « perd le nord » et a vite fait de t’amener sur des chemins de terre ou des petites servitudes privées lorsque tu demandes le trajet le plus court sans autoroutes.
  • Le menu est très long… Tellement long qu’on s’y perd ! C’est bien de vouloir être aussi complet mais on se demande si l’application de guidage numéro 1 ne veut pas nous perdre au détour de toutes ces options…
  • Le mode moto n’en est pas un. Il se contente de proposer un temps de trajet estimé en fonction du moyen de locomotion. Si le mode sélectionné est le mode moto, le temps de trajet est diminué d’un tiers. Intéressant mais loin d’être indispensable.

Le géant Google Maps

Bien qu’ayant racheté Waze en 2014, Google a monté en parallèle son propre business de guidage. Google Maps est né en 2006 et n’a cessé de s’améliorer depuis pour devenir aujourd’hui un GPS redoutablement efficace. Tu le liras par la suite, même s’il n’est pas à 100% légitime ici, on ne pouvait rédiger ce comparatif GPS moto sans évoquer Google Maps.

Comparatif application GPS moto : Google Maps

Forces du GPS Google Maps

  • Google Maps est omniscient et connaît par conséquent toutes les routes de ton pays et plus encore. Il est rare qu’une adresse reste introuvable sur Google Maps.
  • Google Maps ne se contente pas de t’indiquer où se trouve tel restaurant, tel musée ou tel centre commercial. On a également accès aux horaires, aux avis des visiteurs, à des photos… Bref, tout Google se trouve dans Google Maps. Et ça, pour se repérer dans une ville étrangère, c’est le top !
  • Google Maps est gratuit… pour l’utilisateur final (oui, parce que pour les professionnels utilisant Google Maps comme ressource sur leur site internet, par exemple, ça n’est malheureusement plus le cas).

Faiblesses du GPS Google Maps

  • Google Maps indique les ralentissements mais n’en indique pas la raison (bouchon, travaux, accident…) contrairement à Waze.
  • Google Maps n’indique pas non plus les « zones de contrôle », toujours contrairement à son concurrent, Waze.
  • Il n’y a pas de mode moto. Tu te demandes peut-être alors pourquoi nous l’avons mis dans ce comparatif GPS moto ? Relis le point #1 des forces de Google Maps : rien que pour ça, il mérite d’être cité dans cet article.

Le nouveau GPS Mappy

Mappy s’est récemment fait une beauté : on valide !
Il faut dire que le GPS made in France commençait à avoir de la bouteille : il tourne depuis… 1987 ! Bien sûr, il n’a pas toujours eu les fonctionnalités qu’on lui connaît. Au tout début, Mappy (ou plutôt iTi, sa toute première appellation) proposait des itinéraires sur Minitel. Ils ont ensuite été édités sur papier grâce au fax et au courrier puis sur CD-ROM. Bref, Mappy est un vieux de la vieille (si tu ne connais pas cette expression, c’est que tu n’es toi-même pas assez vieux).

Comparatif application GPS moto : Mappy

Forces du GPS Mappy

  • Outre son design entièrement retravaillé qui en font un GPS ergonomique agréable à utiliser, Mappy a cette force que les autres n’ont pas : l’application indique le coût des trajets (essence et péage). On renseigne en amont le type de véhicule que l’on utilise, son carburant et sa consommation moyenne, Mappy fait le reste.
  • Mappy propose également cette formidable option appelée « Sur ma route ». Grâce à ça, Mappy ne se contente pas de t’indiquer la prochaine station essence ou le prochain lieu de restauration mais te donne plutôt accès à la position d’une multitude de services : parking, hôtel, festival de l’été, supermarché, station-service, pharmacie, coiffeur, garage, banque, tabac, musée, vélo en libre-service, fleuriste… Tous situés sur ta route, ou à proximité ! Pourquoi on apprécie cette initiative : parce que l’on n’a pas à sortir de notre trajet en cours pour rajouter une étape et qu’en plus,  on n’a pas à chercher cette étape. On exprime un besoin, Mappy se charge de nous satisfaire. Et ça marche plutôt bien !
  • Mappy est, comme les autres, gratuite.

Faiblesses du GPS Mappy

  • Les « zones de contrôle » ne sont, ici non plus, pas indiquées.
  • Le mode moto qui, une fois encore n’en est pas un. Il permet simplement d’avoir accès à un temps de parcours et une estimation du coût du trajet ajustés en fonction de la puissance du 2-roues utilisé.

Calimoto, la fin des lignes droites

Calimoto figure parmi les derniers nés du guidage moto. Là, pour le coup, on parle d’une application créée par des motards pour des motards.

Comparatif application GPS moto : Calimoto

Forces du GPS Calimoto

  • Des trajets vraiment pensés pour les motards ! Pour se rendre d’un point A à un point B, le trajet sinueux t’est proposé en priorité ! Et ça, les motards apprécient.
  • L’option « Calculer » est vraiment intéressante. A l’aide d’un curseur, on choisit le nombre de km que l’on souhaite parcourir et la direction que l’on veut prendre au départ de notre position actuelle. Calimoto se charge ensuite de nous calculer un itinéraire suivant les différents paramètres renseignés. Les points de départ et d’arrivée sont nos positions actuelles. Ça peut s’avérer utile dans le cas d’une balade improvisée.
  • Indique les « zones de danger » (uniquement en version Premium)

Faiblesses du GPS Calimoto

  • La version gratuite est très vite limitée. Hormis pour du guidage basique dans une région sélectionnée au préalable, elle ne présente pas grand intérêt.
  • On peut créer mécaniquement des balades mais l’application n’a pas de catalogues de balades déjà enregistrées et surtout déjà testées et évaluées par la communauté Calimoto.

Guidage GPS Moto et sécurité : Liberty Rider

Parce qu’on est quand même à domicile, il serait bête de faire un comparatif GPS moto et de ne pas parler du GPS moto Liberty Rider à venir ! Parce que oui, Liberty Rider sort enfin son propre GPS. C’est clairement l’une des fonctionnalités les plus plébiscitées par nos utilisateurs, nous sommes très fiers d’annoncer que sa sortie est imminente.
Mais ce GPS Liberty Rider, il va ressembler à quoi ? Un seul mot d’ordre : simplicité.

Le GPS Moto dans l'application de sécurité Liberty Rider

Forces du GPS Moto Liberty Rider

  • Très simple d’usage et intuitif, le nombre d’options est volontairement limité pour optimiser la prise en main.
  • Il n’est accessible que si la protection Liberty Rider est activée. Ainsi, un motard guidé par Liberty Rider est forcément un motard protégé.
  • La plateforme roadbooks Liberty Rider permet de trouver des roadtrips de qualité et les lancer directement dans le GPS Liberty Rider.
  • On peut ajouter autant d’étapes que nécessaire. On peut les supprimer ou les intervertir facilement, ce qui n’est pas le cas sur tous les GPS précédemment évoqués ! On peut même ignorer une étape quand, par exemple, on insère dans le trajet des villes comme repère sans vouloir aller dans le centre.

Faiblesses du GPS Moto Liberty Rider

  • L’accès au GPS Liberty Rider est payant (4,99€ /mois pour un abonnement sur un an).
  • Les « zones de contrôle » fixes seront bientôt importées dans la base de données. Les « zones de contrôle » mobiles ne sont pas encore indiquées. Ceci sera prochainement pallié par l’arrivée du gant connecté Liberty Racer qui permettra aux motards d’alerter la communauté en cas « d’imprévu » sur la route.

Alors tribu, que penses-tu de ce comparatif GPS moto ? Pour quelle application as-tu / vas-tu opter ?

Si tu n’as pas vu tout ce que propose Liberty Rider, outre le GPS, regarde ça :

Partage l'information à d'autres motards !