Le nouvel algorithme de détection d’accident Liberty Rider

Liberty Rider s’améliore chaque jour grâce à tous les trajets que vous effectuez. Ces trajets apprennent à notre algorithme à mieux reconnaître une situation d’accident. Cet apprentissage constant nous permet aujourd’hui de vous annoncer la sortie d’une nouvelle version de notre algorithme de détection d’accident en moto.

Qu’est ce qu’un algorithme de détection d’accident ?

C’est un calcul mathématique qui, couplé à l’utilisation du GPS et de l’accéléromètre de votre téléphone vont lui permettre de détecter une situation anormale, un accident. L’algorithme Liberty effectue des calculs en permanence entre le moment où le motard appuie sur « GO » et celui où il appuie sur « STOP ».

En quoi ce nouvel algorithme est-il plus performant ?

Depuis les débuts de Liberty, deux versions de notre algorithme se sont succédées. Grâce à ce puissant outil de calcul, nous avons pu détecter 20 chutes par mois (en moyenne) et avons envoyé les secours 3 fois afin de porter assistance à des motards accidentés. Jusqu’à présent, notre algorithme atteignait 95% de précision. La sécurité des motards étant en jeu, nous ne pouvons envisager autre chose que d’atteindre très rapidement les 100% de précision. C’est la raison pour laquelle une nouvelle version de notre algorithme a vu le jour. Plus performant et donc plus sécurisant, il va conforter la position de Liberty Rider en tant qu’atout sécurité incontournable de tous les motards, l’ange gardien de la route et des motards.

Désormais, notre algorithme sait distinguer les vibrations dues au fonctionnement de la moto et les circonstances d’un accident réel (ce qui n’était pas le cas avant, pour certaines machines ayant tendance à vibrer plus que de raison). Par ailleurs, l’ergonomie de la page de détection d’accident a été revue. Voici les différentes étapes qui se succèdent désormais lorsqu’un accident est détecté :

  1. La situation anormale est détectée.
  2. Le téléphone va analyser les mouvements éventuels du téléphone pendant quelques secondes, ceci afin d’éviter les « faux-positifs ». A ce moment là, une petite notification apparaît en haut de l’écran disant que l’analyse du choc est en cours. Sachez que si le motard continue de rouler, la notification disparaîtra et l’alerte s’annulera.
  3. Si l’accident est avéré, un écran apparaît sur lequel un compte à rebours de 120 secondes s’écoule. Il y a également 2 boutons : « J’appelle le 112 » et « Je vais bien ». Une fois que les 120 secondes sont écoulées, vous connaissez la chanson : l’équipe de Liberty va tenter de joindre le motard accidenté. Si celui-ci ne répond pas au bout de 3 tentatives, nous appelons les secours.

Notez bien : Si, toujours en étape 3, vous cliquez sur « Je vais bien », l’application va alors vous demander si vous avez chuté ou non. Votre réponse est importante pour nous : elle nous permettra de continuer d’affiner les performances de notre algorithme de détection d’accident.

L’algorithme de détection d’accident : le coeur de Liberty

Le développement de cet algorithme est le fruit d’un an et demi de travail. Ce projet monopolise à temps plein toute l’équipe de Data Scientist. Jérémie, docteur en algorithmie et cofondateur de Liberty Rider est fier du travail réalisé : « L’algorithme Liberty Rider est basé sur le principe du machine learning. Il est en constante amélioration et apprend des expériences passées et des résultats précédemment obtenus. Ses performances désormais très élevées permettent de reconnaître avec une grande précision un accident en moto. »

Le chantier reste toutefois immense : nous nous sommes donné pour mission d’offrir une protection à l’ensemble des motards… Ce qui implique une grande diversité de smartphones. Adapter notre système de détection d’accident à l’ensemble des smartphones du marché est une tâche sans fin. Nous sommes toutefois, chaque jour qui passe, plus performants. Désormais, nous avons assez de recul pour faire varier les seuils de détection d’accident d’un téléphone à l’autre. Si un téléphone s’avère plus sensible qu’un autre, nous ferons en sorte de diminuer le seuil de détection, toujours dans le but d’éviter les « faux-positifs »… et inversement.

Depuis que Liberty Rider existe, nous avons récolté des centaines de gigaoctets d’informations relatives aux chutes en moto. Nous enregistrons toutes les données techniques (jamais la vitesse !) fournies par les centaines de smartphones avec lesquels vous roulez. Ce processus nous permet de reconnaitre de mieux en mieux ce qu’est un accident en moto ou non.

Anecdote : à nos débuts, alors que nous n’avions pas le recul et les données nécessaires pour faire progresser notre algorithme, nous réalisions de nombreux tests sur un mannequin d’instrumentation… que nous hébergeons toujours dans nos locaux à l’heure actuelle (photo ci-dessous). Nous utilisions également des valises renforcées que nous lancions depuis la fenêtre d’une voiture lancée à vitesse élevée dans lesquelles se trouvaient des smartphones équipés de Liberty. C’est comme ça que Liberty a fait ses premiers tours de piste ! Mannequin de test pour le développement de l'algorithme de détection de chute

Sans la communauté : pas d’algorithme

Et tout ceci, ça n’aurait pas été possible sans vous ! Certes les méninges de notre Docteur Jéjef n’y sont pas pour rien dans l’accomplissement de cette prouesse. Mais ce sont aussi les millions de kilomètres que vous parcourrez chaque jour avec Liberty qui nous permettent de faire progresser notre algorithme.

Par exemple, il y a quelques jours, un (courageux) membre de la tribu a chuté sur route enneigée et verglacée. Nous avons alors fait venir les secours sur le lieu de l’accident afin de lui porter assistance. Le suivi post-accident nous a permis d’en savoir plus sur les conditions de l’accident et ainsi récolter de précieuses informations qui serviront, elles aussi, à améliorer les performances de notre algorithme de détection d’accident. Alors pour ça (et pour tout le reste) : un grand merci, tribu ❤

Si vous avez la moindre question au sujet de notre algorithme de détection d’accident, envoyez un mail à Jérémie. C’est le créateur de l’algorithme Liberty, il se fera un plaisir de vous éclairer 🙂

jeremie @liberty-rider.com

 

Partage l'information à d'autres motards !