eCall Moto : Mettons les choses au clair

Avril 2018 : l’eCall fait parler de lui et pour cause : il est imposé sur toutes les voitures qui sortent de production depuis le 31/03/2018. On en parlait dans l’article sur la détection d’accident en voiture.
Le fait que le système de détection d’accident soit imposé aux voitures avant les motos et scooters est sujet à polémiques. Les accidents de deux-roues ayant, en effet, des conséquences plus importantes qu’en voiture…

Nous nous devons de revenir sur le sujet « eCall Moto ».

Liberty Rider : un ecall moto ?

Enjeux d’un eCall pour la moto

Les statistiques parlent d’elles-mêmes : il y a 24 fois plus de risques d’accident en deux-roues qu’en voiture, d’après le ratio entre le nombre d’accidents et le nombre de kilomètres parcourus.

Si les deux roues représentent 2% du trafic motorisé en France, ils demeurent 21% des tués et 44% des accidents graves chaque année.

Une chute en deux-roues implique des blessures graves, beaucoup de nos lecteurs le savent, mais aussi des pertes de connaissances… Ce sont des vies qui peuvent être sauvées par la technologie.

Un eCall idéal pour les 2 roues, motos et scooters :

L’enjeu d’un eCall pour la moto est donc d’être entièrement autonome, il doit fonctionner seul et dans tous les cas :
– Il doit être effectif après la chute, quand l’équipement et/ou le véhicule sont abîmés. C’est une contrainte car les deux-roues subissent de forts dégâts dans un accident, pouvant être touchés par l’arrière, les côtés et de face.
– Un eCall pour la moto ne doit pas non plus nécessiter d’intervention humaine afin d’être « en alerte ». Si je chute sur une route où le passage est très faible, il faut que les secours soient contactés immédiatement, car chaque minute compte.

La notion de « golden hour » est primordiale : si la personne accidentée est prise en charge dans l’heure, ses chances de survie sont bien plus importantes.

Notre vision de la sécurité embarquée des deux-roues :

La sécurité ne doit pas être un luxe accessible à certains pouvoirs d’achat. Chez Liberty Rider, c’est une de nos valeurs : la sécurité doit être accessible à toutes et à tous.

Si, un jour, il est obligatoire d’avoir un eCall en moto dans le but de rouler en sécurité, alors son prix ne doit pas être excessif, voire gratuit.

Liberty Rider veille sur chaque conducteur de deux-roues à chaque sortie, tous les jours depuis 2016. Grâce à un algorithme qui détecte les accidents, nous prévenons les secours en leur communiquant les coordonnées GPS précises et autre informations utiles.

C’est pour protéger le plus de conducteurs possibles que notre application mobile destinée aux motards et scooters est gratuite.

Si vous êtes en deux-roues, aucun système de détection d’accident n’est obligatoire sur votre moto ou scooter, qu’il soit neuf ou d’occasion. L’eCall n’équipe que les voitures neuves. L’ensemble du parc d’occasion ne bénéficiera pas de cette obligation technologique.

Liberty Rider peut être défini comme un eCall Moto ?

L’eCall est une initiative européenne, dont le terme s’applique aux voitures uniquement. Le terme « eCall Moto » n’existe pas encore, il n’est pas normalisé.

Notre application mobile a vocation à sauver des vies en détectant les chutes de deux roues, comme l’eCall. L’équipe alerte les secours chaque semaine, quand les conducteurs ne répondent pas.

  • L’eCall se base sur les capteurs de la voiture pour détecter un accident, Liberty Rider se base sur les capteurs du téléphone pour détecter une perte de vitesse importante, un choc, puis une inactivité.
  • Le système embarqué dans les voitures dès le 31/03/18 envoi à un centre d’appel les informations de géolocalisation, du véhicule. L’application Liberty Rider envoie à notre équipe les mêmes informations, ainsi que les informations santé remplies par l’utilisateur et les contacts des proches. Nous envoyons le tout au secours pour toute fin utile.
  • Enfin, l’eCall déclenche une alerte dans le véhicule, afin de voir comment vont les passagers. Pour les deux-roues, l’application Liberty Rider fait sonner l’alerte 2 minutes, puis nous tentons de vous joindre, si vous ne répondez pas, on envoie l’alerte aux secours compétents. Dans tous les cas, le but est d’envoyer les éléments pour intervenir rapidement et le mieux possible.

 

Nous travaillons actuellement à intégrer Inter Mutuelle Assistance (IMA) dans le processus d’alerte Liberty Rider. IMA est le leader européen de l’eCall voiture.

La startup toulousaine Liberty Rider compte déjà 160 000 motards et a déjà sauvé 5 vies.

 

Roulez en sécurité à moto, en installant l’application gratuite qui veille sur les motards en cas de chute, sur Android et sur iOS.

Partage l'information à d'autres motards !